Claude Calmon, fondateur de Calmon Partners Group : « J’encourage à recruter des profils seniors »

0
27
Back view of members of human resource team communicating while having a job interview in the office. Entretien embauche senior

Fervent supporteur de l’emploi des seniors, à condition qu’ils fassent preuve d’adaptabilité et soient prêts à travailler avec la jeune génération, le PDG de Calmon Partners Group, livre ses conseils.

Il s’est lancé en plein Covid, pendant l’été 2020. Depuis, son cabinet grandit et dispense son expertise tant sur le recrutement — notamment dans les métiers de la finance — que sur le conseil pour la levée de fonds ou encore les relations publiques. Claude Calmon nous livre son analyse du marché de l’emploi des seniors.

Pourquoi recruter un senior ?

CLAUDE CALMON. Chez moi, ils représentent 50 % de mon effectif et ont été un véritable accélérateur de croissance grâce à leur expertise, la connaissance de grands groupes et leurs réseaux. Plus généralement, aujourd’hui, les seniors maîtrisent en plus les outils et enjeux numériques. Ils doivent juste savoir s’adapter, être capables d’être éventuellement managés par des plus jeunes, notamment dans l’univers des start-up. D’ailleurs, j’encourage à recruter ce type de profil. Ils font gagner du temps car connaissent leur métier, sont prêts à partager leur savoir-faire et à le moderniser. Surtout, ils ne veulent pas se tromper. Ils sont en fin de carrière et voudront rester dans l’entreprise. Les seniors ne veulent pas faire des sauts de puce d’une boîte à une autre, comme quelqu’un de 30 ou 35 ans.

Claude Calmon, fondateur de Calmon Partners Group.
Claude Calmon, fondateur de Calmon Partners Group.

Quels conseils donner à un senior à la recherche d’un job ?

Dans la grande majorité des cas, ils ont été remerciés. Au cours de la négociation de départ, ils doivent demander à être suivis par un cabinet d’« outplacement » (une aide au reclassement professionnel). Ils vont réapprendre à se vendre et mettre en place une méthodologie coup-de-poing pour demander directement un rendez-vous. Aujourd’hui, une lettre de motivation ne sert plus à rien. Il faut un CV concis et un profil LinkedIn à jour, avec des mots-clés précis car l’algorithme change sans cesse. Les seniors doivent mettre en avant leur efficacité opérationnelle.

Quels sont les secteurs qui les recrutent ?

Ils ont toute leur place dans les services financiers, les start-up pour gérer de la comptabilité, des ressources humaines, des fonctions supports. Ils ont une vraie expertise. Certains deviennent même « seniors advisors », ils conseillent. Leur expérience fait qu’ils en ont déjà beaucoup vu pendant leur carrière. Ils savent donc gérer des crises, des moments de tension. Sans parler de ceux qui sont dans l’univers commercial et connaissent parfaitement leur secteur et leur environnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici