Donald Trump invité à témoigner sur l’affaire Stormy Daniels

0
11

ÉTATS-UNIS – Il dénonce une « chasse aux sorcières ». Selon nos confrères américains du New York Times et du Washington Post, des procureurs new-yorkais ont proposé à l’ancien chef de l’État américain Donald Trump de témoigner devant un grand jury. Une audition qui aurait lieu dans le cadre d’une enquête sur des pots-de-vin versés à une actrice pornographique, Stormy Daniels, affaire qui pourrait aboutir sur une mise en accusation de l’ancien président des États-Unis. Et cela met l’intéressé hors de lui.

Les deux grands journaux américains affirment que Donald Trump a été invité à témoigner la semaine prochaine au sujet d’une somme de 130 000 dollars versée juste avant l’élection présidentielle de 2016 à l’actrice X connue sous le nom de Stormy Daniels, qui affirme avoir eu une liaison avec l’ancien président.

Une première pour un président des États-Unis

Les deux quotidiens citent des personnes ayant connaissance de la procédure conduite par le procureur du district de Manhattan Alvin Bragg, un démocrate ayant pris ses fonctions en janvier. Selon le New York Times, une proposition telle que celle-ci « signifie presque toujours qu’une inculpation est proche ».

Le bureau du procureur new-yorkais n’a pas répondu dans l’immédiat à une sollicitation de l’AFP. Mais en cas de dépôt d’un acte d’accusation, Donald Trump pourrait être le premier ex-président américain jamais inculpé.

De son côté, Donald Trump a dénoncé jeudi soir sur son réseau Truth Social une « chasse aux sorcières politique visant à faire tomber le candidat en tête, (et ce) de loin, du Parti républicain » en vue de l’élection présidentielle de 2024 outre-Atlantique. « Je n’ai jamais eu de liaison avec Stormy Daniels, et n’aurais jamais voulu avoir de liaison avec » elle, s’est-il défendu dans son style habituel, sans confirmer qu’il lui avait été proposé de témoigner.

Donald Trump inculpé pour un crime ?

Le républicain, qui s’est d’ores et déjà déclaré candidat à une nouvelle course à la Maison Blanche, est visé par plusieurs enquêtes, aux niveaux fédéral et des États, au sujet de plusieurs potentiels actes répréhensibles survenus avant, pendant et après son mandat, mais pour lesquelles il n’a pas fait l’objet d’inculpations.

Une mise en accusation pourrait avoir une incidence sur sa candidature à l’élection présidentielle de 2024.

Deux semaines avant l’élection de novembre 2016, l’avocat personnel de Donald Trump, Michael Cohen, avait versé 130 000 dollars à Stormy Daniels, de son vrai nom Stephanie Clifford, afin, est-il soupçonné, qu’elle ne rende pas publique une relation intime qu’elle aurait entretenue avec le magnat de l’immobilier quelques années plus tôt. Michael Cohen a déclaré qu’il avait été remboursé par la suite par le locataire de la Maison Blanche.

Mais s’il n’a pas été correctement comptabilisé, le remboursement touché par Michael Cohen pourrait donner lieu à une inculpation de Donald Trump pour délit à New York, voire pour crime si cela visait à dissimuler un second délit, selon le New York Times.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici