Dreux : un père suspecté du meurtre de sa femme et de ses deux enfants, dont un bébé, recherché

0
16
French police forensic officers stand at the entrance of a house where the bodies of a woman and two children were found in Dreux, north-western France, on May 25, 2023. According to a police source, the three victims are a mother and her two children. (Photo by JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Une femme de 36 ans et ses deux enfants ont été retrouvés morts tués à coups de couteau ce jeudi. Le suspect est introuvable.

Une femme et ses deux enfants, une adolescente de 13 ans et un petit garçon de 18 mois, ont été retrouvés morts à Dreux, en Eure-et-Loir, ce jeudi matin vers 10 heures, a expliqué le procureur de la République de Chartres, Frédéric Chevallier. Les corps ont été découverts dans un pavillon. Le bébé a été retrouvé dans la même pièce que sa mère et l’adolescent dans sa propre chambre.

Les corps présentaient des plaies, probablement causées par arme blanche, selon le procureur, qui a saisi la direction territoriale de la police judiciaire d’Orléans. L’identification judiciaire s’est rendue sur place jeudi après-midi pour procéder aux premières constatations. Ce sont des voisins qui auraient averti les secours, ont fait savoir des sources proches de l’enquête au Parisien.

La piste criminelle envisagée

Pour l’heure, la piste criminelle est envisagée, même si le procureur de la République ne pouvait pas, dans un premier temps, préciser s’il y avait effectivement eu « l’intervention d’un tiers ». « L’hypothèse des homicides des deux enfants par leur mère puis le suicide de cette dernière n’est pas totalement écartée mais reste très subsidiaire par rapport à l’intervention d’un tiers dans la commission des faits criminels qui est donc privilégiée », précise le parquet dans un communiqué transmis ce jeudi dans la soirée.

Actuellement recherché par les enquêteurs pour être entendu, l’ancien conjoint de la trentenaire avait été condamné le 3 septembre 2021 lors d’une audience de comparution immédiate pour des violences sur celle-ci et sa fille. Il avait écopé d’une peine d’un an de prison, dont quatre mois avec sursis probatoire de deux ans.

« Dans ce cadre, il a évolué convenablement, respectant pour l’essentiel, c’est-à-dire les interdictions de paraître et de contacts, les obligations et interdictions décidées par la juridiction de jugement », écrit le parquet de Chartres.

Une plainte déposée par la mère de famille ces derniers jours

La mère de famille s’était également présentée au commissariat de police de Dreux pour y déposer, le 9 mai dernier, plainte après la découverte une semaine plus tôt d’un traceur GPS sous sa voiture. Une balise qu’elle a remise aux enquêteurs en accusant son ex-conjoint.

Convoquée dans le cadre de cette enquête le lundi 22 mai pour un complément d’audition, elle ne s’était pas présentée devant les policiers. Le suspect avait lui été convoqué le 2 juin prochain aux fins d’audition. Selon nos informations, l’homme a fait une tentative de suicide il y a quelques semaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici