États-Unis : au moins 4 morts après des tirs lors de l’anniversaire d’un adolescent

0
17
LOUISVILLE, KY - APRIL 10: Law enforcement officers respond to an active shooter at the Old National Bank building on April 10, 2023 in Louisville, Kentucky. According to reports, there are multiple fatalities and casualties. The shooter died at the scene. Luke Sharrett/Getty Images/AFP (Photo by LUKE SHARRETT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

Les circonstances lors desquelles sont intervenus les tirs ne sont pas encore connues, le nombre de victimes exact n’a pas été communiqué par les autorités. Une vingtaine de blessés sont également à déplorer.

Des tirs lors de la fête d’anniversaire d’un adolescent ont fait au moins quatre morts et une vingtaine de blessés samedi soir dans une petite ville de l’Alabama, dans le sud des États-Unis, ont confirmé dimanche les forces de l’ordre de l’État.

Les tirs se sont produits vers 22h30 heure locale, dans un bâtiment du centre de Dadeville, une ville à 200 km d’Atlanta. Un adolescent fêtait son seizième anniversaire, selon la chaîne locale WRBL. Les autorités n’ont pas indiqué si un suspect était en garde à vue. Le mobile reste également à éclaircir, mais les enquêteurs pensent qu’une altercation a mené à ce drame, d’après WRBL.

« Cet acte a coûté la vie à quatre personnes, de façon tragique, et fait de nombreux blessés », a indiqué un responsable des autorités de l’Etat, Jeremy Burkett, lors d’une conférence de presse. La police n’a laissé filtrer que peu de détails, mais a promis davantage d’informations d’ici quelques heures.

Les tirs visaient le Mahogany Masterpiece, une salle de danse du centre-ville. Un impact de balle était encore visible dimanche sur la porte vitrée du bâtiment, encerclé par les fameux bandeaux de police jaunes. Une adolescente y fêtait son seizième anniversaire samedi soir, a précisé le journal Montgomery Advertiser. Son frère, un lycéen, fait partie des personnes tuées, a déclaré leur grand-mère au quotidien. Il s’agissait d’un adolescent sans histoire, « qui avait toujours le sourire », a-t-elle confié.

L’Alabama « en deuil »

« Les crimes violents n’ont pas leur place dans notre État », a réagi la gouverneure de l’Alabama Kay Ivey, faisant part de sa « douleur » sur Twitter. « Je suis en deuil aux côtés des habitants de Dadeville », a-t-elle déploré. La républicaine a affirmé être « tenue informée » par les forces de l’ordre, sans toutefois communiquer de bilan officiel.

Le même soir, d’autres tirs ont fait au moins deux morts et quatre blessés dans un parc de Louisville, dans le Kentucky, selon la police locale. C’est dans cette ville qu’un jeune homme avait ouvert le feu lundi dans la banque qui l’employait, tuant cinq personnes.

Les États-Unis paient un très lourd tribut à la dissémination des armes à feu sur leur territoire et à la facilité avec laquelle les Américains y ont accès. Le pays compte davantage d’armes individuelles que d’habitants : un adulte sur trois possède au moins une arme et près d’un adulte sur deux vit dans un foyer où se trouve une arme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici