États-Unis: Ron DeSantis en campagne dans trois villes gouvernées par les démocrates

0
47

Texte par :RFISuivre

1 mn

Il n’est pas encore officiellement candidat à la présidence américaine face à Donald Trump mais la star montante du parti républicain semble déjà faire campagne. Cette semaine, le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, était en déplacement dans l’État de New York, en Pennsylvanie et dans l’Illinois pour parler d’un des thèmes de prédilection de l’électorat conservateur : la lutte contre la criminalité.

Avec notre correspondant à Miami, David Thomson

Avec un triple déplacement à l’extérieur de son fief de Floride à New York et dans les banlieues de Philadelphie et de Chicago, trois métropoles tenues par les démocrates frappées par une hausse de la criminalité depuis trois ans, il n’y a pas de doute pour les commentateurs américains, à 44 ans, Ron DeSantis est un candidat de plus en plus potentiel à l’investiture républicaine.

À la recherche d’une stature nationale

Le gouverneur de Floride tente de se forger une stature nationale, celle de l’homme de la loi et de l’ordre, l’un d’un des thèmes favoris de son grand rival Donald Trump, candidat déclaré à la présidentielle américaine depuis trois mois.

À Chicago, devant un parterre de policiers, l’étoile montante de la droite américaine dénonce des politiques qu’il qualifie de « wokistes » et « d’antipolice ». Un message répété avec fermeté à Philadelphie ou un officier de police de 31 ans a récemment a été abattu. « Si vous tuez un policier, vous méritez la peine de mort », martèle DeSantis.

« Un démagogue de droite »

Sans surprise, l’accueil des autorités locales a été plutôt frileux. DeSantis n’est qu’ « un démagogue de droite qui se livre à une course vers le fond pour surpasser Donald Trump », a  réagi la maire démocrate de Chicago, Lori Lightfoot.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici