France-Namibie : Johan Deysel, le joueur qui a blessé Antoine Dupont, victime de cyberharcèlement

0
51
Namibia's outside centre and captain Johan Deysel (C) is tackled by France's lock Cameron Woki (R) during the France 2023 Rugby World Cup Pool A match between France and Namibia at the Stade de Velodrome in Marseille, southern France on September 21, 2023. (Photo by CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Le capitaine namibien a heurté le visage d’Antoine Dupont avec sa tête en début de seconde période, obligeant le demi de mêlée et star des Bleus à quitter les siens pour subir des examens à l’hôpital.

L’inquiétude des supporters du XV de France s’est transformée chez certains en une violence numérique. Le capitaine de la Namibie Johan Deysel, dont l’intervention en seconde période du match de Coupe du monde perdu contre les Bleus (96-0) a blessé Antoine Dupont, a été victime dans la soirée de jeudi de cyberharcèlement sur son compte Instagram.

Plusieurs internautes s’en sont pris au trois-quarts centre, coupable à leurs yeux d’avoir volontairement blessé le capitaine tricolore en début de seconde période. L’un d’eux le qualifie de « boucher », tandis qu’un autre utilisateur du réseau social estime que Johan Deysel a agi de la sorte pour aider l’Afrique du Sud, pays voisin de la Namibie et potentiel adversaire des Bleus en quart de finale. Mais d’autres internautes les recadrent en appelant à « être respectueux même dans les moments les plus durs ».

La fédération française de rugby lui apporte son soutien

« Merci de rester intelligents et respectueux et de cesser de diffuser nos messages de haine. Ce n’est pas ça, le rugby, a écrit, face à l’ampleur des attaques en ligne, dans la nuit de jeudi à vendredi la fédération française de rugby (FFR) sur le post Instagram où était pris à partie l’ancien joueur de Colomiers (Pro D2). Tout notre soutien, Johan. »

Ce dernier a d’abord reçu un carton jaune, synonyme d’une exclusion temporaire de dix minutes. Avant de recevoir, alors qu’il purgeait sa sanction, un rouge après analyse des images à la vidéo.

#RWC2023 | 🟧 Alors qu’ils pensaient avoir inscrit un essai, les Namibiens sont finalement pénalisés après un choc tête contre tête. Antoine Dupont s’est relevé, mais il cède sa place. L’arbitre sort un carton jaune qui pourrait se transformer en rouge.
👉 https://t.co/19Vpzliz7D pic.twitter.com/32lns4ixdg— francetvsport (@francetvsport) September 21, 2023

Le joueur de 31 ans n’est pas venu s’exprimer en conférence de presse après la rencontre disputée au Vélodrome à Marseille. « Ca n’était pas intentionnel, c’est arrivé si rapidement. Dupont n’est pas l’homme le plus grand au monde, a tenu à le défendre son sélectionneur, Allister Coetzee. Johan est un joueur propre, un bon défenseur. Il n’a jamais eu de carton auparavant. Ce n’est pas injuste, mais c’est dommage que ce soit arrivé à lui. »

« C’est un tête contre tête, un choc frontal, c’est le rugby. Il ne se baisse pas assez et prend Antoine en pleine tête, estime l’arrière tricolore Melvyn Jaminet. C’est un mauvais coup sur l’action, on ne peut rien y faire. »

Touché au visage dans ce choc tête contre tête, le joueur du Stade toulousain a été contraint de sortir du terrain à la 46e minute. Puis, il a dû quitter le Vélodrome pour aller subir des examens à l’hôpital. Selon nos informations, le staff se donne 48 heures mais redoute une absence de quatre semaines après cette blessure du plancher orbital. Il s’agit maintenant d’attendre que l’hématome dégonfle pour être fixé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici