Immeuble effondré à Marseille : deux corps retrouvés dans les décombres

0
50

À Marseille, après l’effondrement d’un immeuble de la rue Tivoli, dans le 5e arrondissement, huit habitants étaient portés disparus. Deux corps ont été retrouvés selon les pompiers.

MARSEILLE – « Deux corps sans vie » ont été retrouvés dans la nuit de dimanche à ce lundi 10 avril dans les décombres de l’immeuble soufflé par une explosion à Marseille, ont annoncé les pompiers.

« Compte tenu des difficultés particulières d’intervention l’extraction (des corps du site) prendra du temps », ont précisé les pompiers dans un bref communiqué, confirmant une information de La Provence et BFMTV. « L’autorité judiciaire pourra procéder ensuite à l’identification » de ces victimes, poursuit le texte. « Un point de situation sera fait en début de matinée », conclut le communiqué.

Cette découverte intervient un peu plus de 24 heures après la gigantesque explosion qui a soufflé un immeuble de quatre étages à Marseille.

« La peine et la douleur sont grandes »

La procureure de la République de Marseille avait indiqué plus tôt dimanche que les secours cherchaient toujours huit personnes présumées disparues dans les décombres.

« Cette nuit la peine et la douleur sont grandes », a réagi de son côté dans un communiqué le maire de Marseille, Benoît Payan.

« Nous continuons à tout faire pour mener à bien les opérations de secours », a-t-il poursuivi, assurant que « tous les services de la Ville, accompagnés des services de l’Etat, sont toujours, en ce moment même, pleinement engagés pour poursuivre les recherches ».

Une « explosion d’une extrême violence »

La procureure de la République de Marseille avait indiqué plus tôt dimanche que les secours cherchaient toujours huit personnes présumées disparues dans les décombres d’un immeuble de quatre étages d’un quartier du centre, qui a été soufflé dans la nuit de samedi à dimanche par une très forte explosion.

Depuis le début des opérations de secours, le travail des sauveteurs a été freiné par un incendie persistant sous les décombres. L’intervention des chiens de secours a notamment été compliquée par ces conditions très difficile.

L’explosion, « d’une extrême violence » selon la procureure Dominique Laurens, s’est produite à 00H46 dimanche, comme l’attestent les caméras de surveillance qui l’ont captée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici