IVG dans la Constitution : les larmes de Mélanie Vogel et des militantes féministes au Sénat

0
93

POLITIQUE – Une ovation, des larmes et des accolades. L’émotion était forte ce mercredi 28 février au Sénat après l’adoption de l’inscription de l’IVG dans la Constitution dans les mêmes termes que l’Assemblée nationale, ouvrant la voie à l’organisation d’un Congrès parlementaire pour définitivement acter cette révision constitutionnelle.IVG dans la Constitution : Macron annonce un Congrès le 4 mars après le vote du Sénat.

La plus émue était la sénatrice écologiste Mélanie Vogel, qui a été l’une des plus ferventes à défendre ce texte. En 2022, elle avait déjà porté une proposition de loi visant à inscrire l’IVG dans la Constitution mais avait face à l’opposition de la droite, rappelle Public Sénat.Le Sénat « n’était pas, de très loin, favorable à ce projet quand nous avons commencé à l’étudier. Un an et demi après on a une écrasante majorité en faveur », s’est-elle réjouie ce mercredi soir. « C’est un message magnifique qu’on envoie au monde entier au moment où les réactionnaires gagnent du terrain », a-t-elle ajouté.« Tu as pleuré toi aussi ? »Mesurant le chemin parcouru et estimant avoir gagné la « bataille culturelle », la sénatrice a laissé échapper quelques larmes en sortant de l’hémicycle, lorsqu’elle a été ovationnée par des dizaines de personnes, comme vous pouvez le voir ci-dessous.Émotion aussi du côté des militantes féministes, dont quelques dizaines étaient présentes pour ce vote historique. « C’était difficile de ne pas laisser exploser sa joie », a confié à l’AFP Floriane Volt, de la Fondation des femmes, en quittant la tribune réservée aux visiteurs. Dans les escaliers du Palais du Luxembourg, une militante a demandé à une autre : « Tu as pleuré toi aussi ? »

Après l’étape tant redoutée du Sénat, où l’opposition à ce texte n’était pas un secret, le Congrès va se réunir à Versailles le 4 mars pour adopter définitivement la révision constitutionnelle. Cette fois, les militantes sont « sereines » et « confiantes » et ont l’intention de se faire entendre pour fêter un « jour historique ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici