Josman, la fin du périple

0
59

En remplissant son premier Accor Arena de Paris le 24 février dernier, Josman a pu constater tout le chemin parcouru depuis ses débuts au milieu des années 2010. Comme un hommage au morceau « À la fin du périple », présent sur Matrix (2015), il récolte (enfin) les fruits d’un travail de fond accompli.

Diversifier sa recette 

Au fil du temps, Josman a su diversifier sa recette pour devenir un artiste tout terrain. Cela lui a permis de toucher un public plus large et de briser un plafond de verre dans lequel il était coincé. Ainsi, le natif de Vierzon s’est affranchi de l’étiquette d’un rappeur de niche pour devenir une tête d’affiche mainstream. 

Depuis quelques mois, Josman mesure son changement de statut auprès du public et de ses confrères. Il enchaîne les certifications et apparaît sur toutes les tracklists du rap francophone. Zamdane, Meryl, Kalash Criminel, Lesram, YG Pablo, Guy2Bezbar, Georgio, Monsieur Nov ou encore Chanceko ont récemment fait appel à ses services. 

À 31 ans, Josman n’a jamais été aussi fort et populaire. Avec 9 projets en l’espace de 9 ans, il ne sortira pas de long format en 2024 afin de se régénérer. Au sommet de sa carrière, le rappeur a encore d’ambitieux objectifs à atteindre (tournée des Zéniths, un premier disque de diamant etc.).

La fusée Josman est lancée. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici