Laeticia Hallyday : Sa fille Joy insultée dans TPMP, elle porte plainte contre une chroniqueuse

0
49

Elle ne laissera personne insulter sa fille de la sorte : ce lundi 20 février, Laeticia Hallyday a annoncé par un communiqué de l’avocat familial qu’une plainte a été déposée au nom de sa fille Joy contre Kelly Vedovelli, chroniqueuse de l’émission Touche Pas à mon poste, pour “injure publique”. Le dérapage s’étant produit en pleine émission, un signalement a également été effectué à l’Arcom.

Ce sont des propos qui ne passent pas ! Ce lundi 20 février, l’avocat de Laeticia et Joy Hallyday a annoncé par un communiqué avoir déposé plainte pour “injure publique” contre la complice de Cyril HanounaKelly Vedovelli pour des propos insultants tenus contre la jeune fille. Les faits remontent au 30 janvier 2023 : à l’époque, la jeune femme est invitée par le présentateur à donner son avis sur les vidéos Tik Tok de la fille cadette de Johnny Hallyday, très active sur les réseaux sociaux.

Et se montre très cash, dérapant même très rapidement : “Pour moi c’est le summum de la vulgarité (…) Pour moi c’est hyper vulgaire, avec sa langue, sa bouche, ses nichons“, a-t-elle notamment dit, alors que Cyril Hanouna avait rappelé quelques minutes plus tôt que la jeune fille n’avait que 14 ans. “Que ce soit elle ou une autre adolescente, tu peux pas faire ça ! Parce que c’est la nouvelle génération on a le droit d’être des tepus ? Non mais arrête“.

Une insulte (“tepu” étant le verlan de “pute”) qui n’est pas passée pour la jeune fille, qui avait exprimé par quelques commentaires sur Tik Tok son choc d’être insultée ainsi à la télévision française. Ce qui a sûrement motivé sa mère Laeticia Hallyday à porter plainte devant la justice en son nom.

D’autant plus que cette séquence vidéo avait été publiée sur le compte TikTok de Joy, immédiatement effacée, mais relayée par un faux compte usurpant son identité.

UNE PLAINTE À L’ARCOM DÉPOSÉE

Le communiqué de son avocat est d’ailleurs très clair : “De tels propos outrepassent les limites admissibles de la liberté d’expression dès lors que leur victime est une adolescente âgée de 14 ans. Pour cette raison, une plainte avec constitution de partie civile pour injures publiques est aujourd’hui adressée au Doyen des Juges d’instruction du Tribunal judiciaire de Paris“.

Et celui-ci ne va pas s’arrêter là : une plainte à l’ARCOM, l’institut de contrôle des médias, a été déposée : “De plus, un signalement au Président de l’ARCOM est simultanément réalisé des chefs de violation de l’obligation de respect des droits de la personne et de violation de l’obligation de maîtrise de l’antenne“, a-t-il précisé, puisque le dérapage s’est produit en direct sur C8.

Juste après la diffusion de la séquence, de nombreuses voix s’étaient élevées pour condamner cette intervention de Kelly Vedovelli, bien trop dure avec une jeune fille de cet âge. Sandra Sisley, notamment, avait pris la défense de la fille de son amie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici