Législatives : les visages de ces électeurs RN à l’annonce des résultats trahissent leur déception

0
29

POLITIQUE – La mine déconfite. Les électeurs Rassemblement national ont pris une douche très froide ce dimanche 7 juillet en découvrant les résultats du second tour des législatives qui ont placé le parti d’extrême droite en troisième position, derrière la coalition de gauche NFP et la majorité présidentielle Ensemble. Les vidéos et photos publiées disent tout de leur déception.

Résultats des législatives 2024, 2nd tour : découvrez les députés élus par villes et circonscriptions

Comme vous pouvez le voir dans les vidéos de France 3 Rhône-Alpes et de Lyon capitale, quelques dizaines de personnes étaient réunies au siège du RN du Rhône peu avant 20 heures. Tous suivent alors le décompte à voix haute, pensant à un raz-de-marée RN comme l’annonçaient les sondages deux jours plus tôt.

tôt.

tôt.

20 heures pile. La constitution (provisoire) de l’Assemblée nationale s’affiche sur l’écran de télévision posé au milieu de la pièce… et grand silence. Les électeurs semblent choqués de voir que le Rassemblement national n’obtiendrait que 120 à 150 sièges. Deux jours plus tôt, il était pourtant susceptible d’obtenir la majorité absolue de 289 députés.

Sourires crispés

Même stupéfaction à la soirée électorale du RN organisée au bois de Vincennes à Paris et à laquelle assistait la journaliste de TF1 Alison Tassin. Le compte à rebours est entonné mais une fois les résultats affichés, pas d’effusions de joie. Les personnes présentes semblent à peine à y croire, regardant avec insistance la télévision. Après quelques longues secondes, des applaudissements épars sont entendus.

Toujours au bois de Vincennes, une autre vidéo prise par un journaliste de 20 minutes montre aussi les moues des électeurs comme vous pouvez le voir ci-dessus. Le journal Libération a pour sa part partagé la photo prise par Denis Allard montrant la déception d’autres électeurs RN réunis au bureau du Rassemblement national dans la capitale.

La couleuvre risque d’être difficile à avaler pour le parti d’extrême droite, qui n’enverra donc pas Jordan Bardella à Matignon. Reste que le RN a progressé depuis les législatives de 2022 où il avait réussi à faire élire 89 députés, puisqu’il pourrait compter jusqu’à 60 élus supplémentaires dans l’Hémicycle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici