L’ex-député Meyer Habib de nouveau candidat, après l’invalidation de son élection

0
15

Meyer Habib ne compte pas laisser son siège. Après l’invalidation de son élection par le Conseil constitutionnel pour des “irrégularités”, l’ex-député (apparenté LR) se représente dans la 8e circonscription des Français de l’étranger, qui comprend plusieurs pays du pourtour méditerranéen, dont la Grèce, Israël, l’Italie et la Turquie.

Proche du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, Meyer Habib affrontera à nouveau la macroniste Deborah Abisror-de Lieme, lors d’une élection législative partielle organisée les 2 et 16 avril prochains.

“Je ne cèderai à aucune intimidation, je ne renierai aucun de mes engagements, je resterai à votre service”, a expliqué Meyer Habib ce lundi.

“Je l’emporterai à nouveau, ce qui constituera le démenti le plus cinglant aux mensonges et à la diffamation de ma déloyale adversaire”, a poursuivi l’ex-élu.

“Irrégularités” et “manœuvres”

Le Conseil constitutionnel avait annulé son élection début février en raison d'”irrégularités” et “manœuvres” de ses sympathisants “de nature à altérer la sincérité du scrutin”: “des messages appelant à voter” pour le candidat le jour du scrutin ou des appels durant lesquels “il a pu irrégulièrement être proposé aux électeurs de voter par internet à leur place”.

Meyer Habib est par ailleurs visé par une enquête pour “détournement de fonds publics”, à la suite d’un signalement de Tracfin, les enquêteurs soupçonnant des irrégularités dans la rémunération de ses collaborateurs parlementaires.

Une victoire à 193 voix près

En juin, le député de 61 ans n’avait engrangé que 193 voix de plus que son adversaire, Deborah Abisror-de Lieme (Renaissance), rassemblant 50,58% des suffrages contre 49,42% dans sa circonscription, qu’il représentait depuis 2013.

Après l’invalidation de l’élection, Deborah Abisror-de Lieme s’était réjouie que “la plus haute juridiction française mette fin à des années de manoeuvres illicites pratiquées par Meyer Habib”.

Article original publié sur BFMTV.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici