Macron grimé en Hitler: Manuel Bompard défend un “droit à la caricature”

0
40

Invité de BFMTV, le député insoumis a refusé de demander explicitement à ce que la fresque représentant le président de la République en Adolf Hitler soit effacée. Tout en reconnaissant les différences entre les deux hommes.

Un Manuel Bompard qui joue avec les mots. Invité de BFMTV, le coordinateur de La France insoumise (LFI) a refusé de condamner une fresque représentant Emmanuel Macron grimé en Adolf Hitler.

“En France, on a un certain droit à la caricature”, a défendu le député insoumis des Bouches-du-Rhône, tout en reconnaissant une “évidence”: “Emmanuel Macron ce n’est pas Adolf Hitler”. Faut-il alors effacer cette fresque? Sur ce point, Manuel Bompard a botté en touche.

“Je ne sais pas où elle est, je ne sais pas dans quel mur elle est”.

“Si jamais… peinture satirique”

La fresque, peinte à Avignon dans le Vaucluse, est l’œuvre de l’artiste Lekto. Elle représente le président de la République avec l’inscription “49.3”, formant une moustache similaire à celle d’Hitler.

La phrase “NON MERCI” est écrite en dessous tout comme la précision: “si jamais…peinture satirique”. Le territoire du Grand Avignon et la préfecture du Vaucluse ont ordonné l’effacement de la fresque dans les plus brefs délais. Pour l’instant, aucune plainte n’a été déposée.

Lekto est un street-artiste habitué des caricatures politiques qu’il poste souvent sur son compte Instagram. En juin 2022, au même endroit, il avait réalisé un graffiti montrant Emmanuel Macron représenté en Pinocchio sur la scène d’un théâtre.

Le président de la République, grimé en marionnette, était tiré par des ficelles tenues par Jacques Attali, l’écrivain et économiste réputé proche du chef de l’État. Ce dernier avait porté plainte, jugeant la fresque antisémite.

Article original publié sur BFMTV.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici