NBA: Wembanyama réussit son dernier test face aux Warriors avant ses grands débuts

0
123

Victor Wembanyama, escorté d’attentes démesurées avant ses débuts en NBA mercredi, a réussi sa dernière sortie de préparation, menant ses Spurs à la victoire chez les Golden State Warriors (122-117) à San Francisco vendredi.

Dans un match sans enjeu et sans grande intensité, “Wemby” s’est un peu plus rapproché de la fantasmée NBA et de ses projecteurs vendredi.

Il a en effet croisé pour la première fois sur un parquet l’une des superstars de la plus grande ligue de basket, le quadruple champion Stephen Curry, véritable demi-dieux pour les fans du Chase Center, au bord des eaux calmes de la baie de San Francisco.

“Ca va m’arriver, de jouer contre des gars que j’ai regardé en grandissant”, a apprécié “Wemby”.

Facétieux, Curry (1,88 m) s’est présenté face au géant (2,24 m) pour le traditionnel entre-deux au coup d’envoi, voyant le ballon volleyé sans surprise par le Français.

Curry (35 ans), plutôt discret (11 points, 1 sur 6 à longue distance), a pu constater de près les qualités de Wembanyama, facilement monté au dunk face à lui lors du troisième quart-temps.

Comme lors de ses trois premiers matches de pré-saison, Wembanyama a brillé, terminant meilleur marqueur de la rencontre (19 points, 4 rebonds, 1 passe, 1 interception, 5 contres) en seulement 21 minutes sur le parquet.

Le N.1 de la dernière draft en juin a scotché le public lors du premier quart-temps avec 3 contres sur la période, dont deux très rapprochés, l’un suivi d’un dunk, et l’autre d’un tir à trois points assassin en transition.

Mercredi, le 25 octobre, le Français doit disputer son premier match NBA face à Dallas à domicile, au lendemain du lancement officiel de la saison.

“Je le savais déjà, mais j’ai désormais la certitude que je peux être compétitif dès le début de saison avec cette équipe. On a vu de vraies performances collectives.”

Face aux Warriors, il a pu avoir un aperçu de ce que vont lui réserver ses adversaires, sûrement intrigués par l’attention que reçoit un joueur tout juste “rookie”.

Le meneur vétéran Chris Paul (38 ans), venu renforcer les Warriors cet été, a usé de ses dribbles pour faire danser le Français, vigoureusement repoussé de l’épaule en contre-attaque par l’ailier canadien Andrew Wiggins.

Pas de quoi déstabiliser “Wemby” qui, comme lors de la plupart des quatre matches de pré-saison qu’il a disputés en dix jours, est sorti définitivement au milieu du 3e quart-temps, le devoir accompli, ménagé par son entraîneur Gregg Popovich.

Wembanyama doit disputer son premier match NBA le 25 octobre à domicile contre Dallas, au lendemain du lancement officiel de la saison.

rg/jde

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici