Alerte à la bombe : le château de Versailles évacué une 6e fois en une semaine

0
21
Versailles, le 21 octobre 2023. Le château de Versailles a été évacué ce samedi matin en raison d'une alerte à la bombe. Il s'agit de la sixième évacuation en l'espace de sept jours.

Le monument a été évacué presque tous les jours depuis samedi 14 octobre pour des alertes à la bombe.

Une sixième fois en sept jours… Le château de Versailles a de nouveau été évacué pour la sixième fois en une semaine ce samedi, à 11h50, a indiqué le palais sur X (ex-Twitter). Pas moins de 5 000 touristes ont été priés de sortir du monument. Une fois de plus, les forces de l’ordre ont été contraints de prendre l’alerte au sérieux. Un gros dispositif policier, avec des démineurs et des chiens spécialisés dans la détection des explosifs, a donc été mobilisé, là encore pour rien.

L’évacuation a été décidée après qu’un message relatif à une alerte à la bombe a été émis sur la plateforme moncommissariat.fr, comme cela avait été le cas plusieurs fois ces derniers jours, a-t-on précisé de sources policière et proche du dossier.

« Nous venions tout juste d’arriver devant le château quand on nous a demandé de faire demi-tour », se désole un couple de touristes venu du Canada. Johany, lui, se trouvait à l’intérieur lorsqu’il a reçu la consigne d’en sortir. « Je suis déçu mais je comprends que les Français prennent des précautions, assure ce touriste américain débarqué de Floride. Je vais attendre jusqu’à cet après-midi en espérant que le château rouvre ses portes. »

La France placée en « urgence attentat »

Le château avait déjà été évacué une première fois il y a une semaine, samedi 14 octobre puis mardi vers 13h ainsi que les jours suivants après des alertes à la bombe alors que le niveau d’alerte avait été relevé en France après l’assassinat vendredi d’un enseignant dans le nord du pays, à Arras, la semaine dernière. Un homme, soupçonné d’être l’auteur de la fausse alerte de jeudi, a été interpellé vendredi dans le 18e arrondissement à Paris et placé en garde à vue.

La France est placée en situation d’ « urgence attentat », le niveau le plus élevé du dispositif de vigilance et de protection Vigipirate. Le lendemain de cette attaque perpétrée par un islamiste radicalisé, le Louvre, le plus grand musée du monde situé au cœur de Paris, était resté fermé à partir de midi, « pour raisons de sécurité ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici