Paris : menacée de mort, l’ex-miss France Malika Ménard porte plainte

0
44

Une enquête a été ouverte pour menaces de mort. Le suspect est toujours recherché. Il avait laissé un mot dans le panier du vélo de Malika Menard.

La police est à la recherche de l’agresseur qui s’est attaqué verbalement à Malika Ménard, ancienne Miss France. Une enquête de police a été ouverte. Les faits ont eu lieu samedi, à 13 heures, à Paris, boulevard de Bonne-Nouvelle (IIe), près du Théâtre du Gymnase, non loin du métro Strasbourg-Saint-Denis.

Malika Ménard, aujourd’hui 35 ans, journaliste et animatrice de télévision, a été verbalement menacée de mort. L’ancienne reine de beauté venait récupérer son vélo qu’elle avait garé dans ce quartier parisien. Dans le panier, elle a découvert un papier sur lequel étaient inscrites des menaces de mort : « Quelqu’un vient d’avoir le double de tes clés pour te buter ». « Je serai ce soir au McDo entre 23 heures et 2 heures du matin ». « Change de serrure ». Le tout signé « Barbe blanche ».

À 18 heures, Malika Ménard a pris le chemin du poste de police de la gare du Nord (Xe). La victime y a déposé plainte pour menaces de mort.

L’ex-Miss France a informé les policiers qu’elle s’était rapprochée de la grande brasserie Delaville, sur le boulevard, à côté de l’endroit où elle avait garé son vélo, l’établissement étant équipé de caméras de vidéosurveillance. Avec l’un des responsables, Malika Ménard a pu visionner les images. On y voit un homme déposer le message sur son vélo à 2 heures du matin, soit plus de 10 heures avant que la victime ne le découvre.

Les policiers de la brigade anticriminalité ont récupéré les images de l’agresseur, avec son signalement. Un dispositif de surveillance a été mis en place sur le secteur de Bonne Nouvelle.

L’enquête, confiée aux policiers de la Gare du Nord (DPGP), se poursuit. D’après une source policière, l’auteur des propos serait « un marginal connu dans le quartier plutôt dérangé qu’offensif ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici