Pénurie de spécialistes : quand des ophtalmologues d’Eure-et-Loir viennent prêter main-forte au Loiret

0
10

Un partenariat s’est mis en place entre les hôpitaux de Châteaudun et Beaugency, l’une dans l’Eure-et-Loir, l’autre dans le Loiret, pour répondre au manque de praticiens et aux délais interminables pour obtenir un rendez-vous.

Beaugency (Loiret), consulter un ophtalmologue devrait désormais devenir plus simple et plus rapide. Jusqu’à présent il fallait, dans le meilleur des cas, se déplacer à Blois (Loir-et-Cher) ou à Orléans (Loiret) lorsqu’on avait un problème de vue, voire plus loin.

Désormais, il « suffit » de se rendre à l’hôpital communal Lour-Picou, qui propose des consultations grâce à un partenariat avec l’hôpital de Châteaudun, dans le département voisin d’Eure-et-Loir.


À lire aussiLes déserts médicaux, un vrai casse-tête : quels remèdes à la pénurie de médecins ?


Ouvert depuis le début du mois, ce cabinet est installé dans des locaux qui ont été réaménagés pour l’occasion. Les deux établissements ont débloqué 300 000 euros pour faire les travaux et acheter le matériel nécessaire. Une dizaine de praticiens vont se relayer sur place, cinq jours par semaine, à raison de deux par jour.

Une trentaine de patients par jour

« Notre région est la plus carencée au niveau médical », explique l’adjointe à la santé de la ville de Beaugency, Magda Grib. « Pour tenter d’améliorer la situation, nous avons pu nous mettre en relation avec des ophtalmologues qui souhaitaient développer leur activité, tout en renforçant le rôle de notre hôpital. »

Le nouveau cabinet, qui comprend deux salles de consultation, devrait accueillir une trentaine de patients par jour quand il tournera à plein régime. En revanche, il faudra aller à Châteaudun en cas d’intervention chirurgicale, toujours avec les mêmes praticiens.


À lire aussiÀ Évreux, la Maison de la santé s’équipe de la première cabine de téléophtalmologie


L’hôpital de Châteaudun n’en est pas à sa première collaboration avec un autre établissement hospitalier dans le domaine de l’ophtalmologie pour répondre aux carences du territoire. En 2020, il avait mis en place un partenariat avec le centre hospitalier de La Loupe, en Eure-et-Loir, qui fonctionne depuis cette date sur le même modèle qu’à Beaugency.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici