Policiers tués dans le Nord : vitesse, alcool, cannabis… le point sur l’enquête après l’accident

0
36
Policemen load a crashed car involved in a road accident causing the death of four people including three policemen, in Villeneuve-d'ascq, northern France, on May 21, 2023. (Photo by Sameer Al-Doumy / AFP)

Le conducteur de la voiture civile, impliquée dans l’accident qui a fait quatre morts dont trois policiers à Villeneuve-d’Ascq, était positif au cannabis et à l’alcool.

Les circonstances du terrible accident de la route survenu dimanche matin à Villeneuve-d’Ascq (Nord), qui a fait quatre morts dont trois policiers de 24 et 25 ans, commencent à être connues. Le conducteur de la voiture qui a percuté le véhicule de police était positif à l’alcool et au cannabis. La procureure de la République de Lille Carole Etienne a précisé, lors d’une conférence de presse donnée lundi en fin d’après-midi, que son alcoolémie s’élevait à 2,08 grammes par litre de sang.

L’Alfa Roméo roulait à 120 km/h

L’accident a eu lieu dimanche matin sur la route départementale RD 700, au niveau de Villeneuve-d’Ascq. Il implique un véhicule de police, avec à son bord trois policiers et une jeune femme de 16 ans qu’ils conduisaient à l’hôpital, et une Alfa Roméo noire avec un conducteur et un passager.

La violente collision a fait quatre morts : les trois policiers ainsi que le conducteur de la voiture civile. L’une des hypothèses à ce stade est que le deuxième véhicule roulait à contresens à une vitesse de 120 km/h, selon nos informations, confirmées par la procureure de la République de Lille. Elle précise que le compteur de vitesse est resté bloqué « juste en dessous ».

À ce stade de l’enquête, l’identité du conducteur de la voiture de police n’est pas connue. La procureure affirme cependant qu’il s’agit de Paul et Steven, puisque Manon était à l’arrière du véhicule, aux côtés de la jeune fille de 16 ans que l’équipage amenait à l’hôpital. Cette dernière n’est pour le moment pas en état de répondre aux enquêteurs, rapporte Carole Etienne.

Le conducteur connu pour une affaire de stupéfiants

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’est rendu ce lundi matin au commissariat de Roubaix (Nord), auprès des collègues des trois policiers tués dans l’accident. Il a annoncé qu’un hommage national leur sera rendu en fin de semaine, ainsi qu’une cérémonie à Roubaix.

Le conducteur de la voiture civile âgé de 24 ans, Cédric O., était défavorablement connu des services de police selon nos informations. Il était connu pour une affaire de stupéfiants en 2019 et outrages sur agent dépositaire de l’ordre public en 2020. Gatien D., le passager, était également connu pour des affaires liées aux stupéfiants.

Son pronostic vital reste engagé, selon la procureure de Lille. Elle rapporte également qu’il a voulu insulter les pompiers arrivés en urgence sur les lieux de l’accident dimanche, confirmant ainsi une information de BFMTV.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici