Portugal-France : qui avec Mbappé en attaque, quel rôle pour Griezmann… la composition probable des Bleus

0
73
(From L) France's midfielder #07 Antoine Griezmann and France's forward #15 Marcus Thuram attend a MD-1 training session at the Volksparkstadion in Hamburg on July 4, 2024, during the UEFA Euro 2024 football championship. (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

Afin de pallier la suspension d’Adrien Rabiot, le sélectionneur des Bleus dispose de plusieurs options dont celle de repositionner Griezmann dans l’axe. Avec Ousmane Dembélé ou Randal Kolo Muani pour compléter l’attaque ?

C’est la grande interrogation autour du quart de finale de l’Euro entre le Portugal et la France, ce vendredi soir (21 heures) : quel joueur sera choisi par Didier Deschamps afin de pallier la suspension d’Adrien Rabiot ? Lors de sa conférence de presse, le sélectionneur a bien évidemment botté en touche, fidèle à ses habitudes, dès qu’il s’agit de s’exprimer sur la composition de son équipe. « J’ai plusieurs possibilités. Je ne vais pas rentrer là-dedans. Vous me connaissez », a évacué « DD ».

Le dernier entraînement disputé dans le secret du huis clos au Volksparkstadion de Hambourg n’a pas non plus permis d’y voir plus clair, aucune mise en place n’ayant été faite ce jeudi soir par Deschamps, qui a continué à brouiller les pistes. Si le staff va continuer de nourrir sa réflexion à ce sujet, plusieurs options sont sur la table : le sélectionneur peut notamment installer Antoine Griezmann dans une position axiale. Le numéro 7 retrouverait alors sa zone de jeu préférentielle en soutien des attaquants après avoir été titularisé dans le couloir droit face à la Belgique où il avait eu beaucoup de mal à se mettre en valeur sur le plan offensif.

Kolo Muani prêt à bousculer la hiérarchie ?

Ce recentrage du champion du monde 2018 libérerait une place dans le couloir droit. Ousmane Dembélé postule à un poste de titulaire pour amener de la vitesse, et son sens de la provocation face à son coéquipier en club, Nuno Mendes. Après son entrée très probante contre la Belgique, Randal Kolo Muani a également des atouts à faire valoir face à la défense Ruben Dias-Pepe et pourrait intégrer le onze de départ comme ailier ou dans l’axe. L’attaquant du PSG a la confiance du staff et pourrait bousculer la hiérarchie au regard du début de compétition compliqué de Marcus Thuram en pointe.

L’autre formule verrait Eduardo Camavinga remplacer Adrien Rabiot poste pour poste comme relayeur gauche. Le milieu de terrain du Real Madrid est capable de se projeter et d’assurer les transmissions grâce à sa qualité technique. Dans cette configuration, Griezmann garderait alors une position d’excentré droit.

Le reste du onze, lui, n’évoluera pas avec Aurélien Tchouaméni et N’Golo Kanté titularisés au milieu de terrain. Le socle défensif reste inchangé, avec Mike Maignan, qui vient de fêter ses 29 ans, titulaire dans le but. Dayot Upamecano et William Saliba formeront la charnière centrale des Bleus, tandis que les couloirs seront occupés par Jules Koundé et Théo Hernandez.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici