Quatre ans de prison ferme requis contre le rappeur Moha La Squale

0
97

Six ans de prison, dont deux avec sursis, ont été requis ce jeudi 4 juillet contre le rappeur Moha La Squale.

requis ce jeudi 4 juillet contre Moha La Squale, le rappeur de 29 ans jugé à Paris pour des violences conjugales et menaces de mort. Pendant presque cinq ans, entre 2017 et 2021, Mohamed Bellahmed – le vrai nom de l’artiste – a fait subir successivement à ses victimes, ses ex-compagnes, un schéma de violences très similaire.

Les jeunes femmes étaient d’abord « amadouées » puis subissaient des maltraitances psychologiques (insultes, propos humiliants), des menaces de mort, et enfin des sévices physiques : gifles, tirages de cheveux, étranglement, étouffement avec un oreiller, a détaillé la magistrate, selon l’AFP. Lors de disputes, trois des six victimes présumées ont en outre été séquestrées par le prévenu, qui les a enfermées et leur a pris leur téléphone pour les empêcher d’appeler au secours, a-t-elle insisté.

Les six femmes ont « unanimement » décrit le « double visage » de leur ex-compagnon, à la fois « doux, gentil, affectueux » mais pouvant aussi « vriller en une seconde, et devenir cette autre personne, jalouse, colérique, capricieuse, impulsive, violente et paranoïaque », a souligné la procureure.

Des relations « toxiques »

Elle a également requis une injonction de soins psychologiques pour le prévenu, qui a fait montre d’une « absence totale de remise en question ». Tout au long du procès, le rappeur a répété que ses accusatrices mentaient, et s’est dit victime d’un « complot » de leur part.

Lire la suite sur ParisMatch

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici