Six médicaments retirés de la vente sur ordre de l’ANSM

0
37

L’efficacité de ces génériques a été mal évaluée, explique l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Ils ont été rappelés des pharmacies ce mercredi 3 juillet.

Sept médicaments sont particulièrement pointés du doigt par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Parmi eux, six ont été immédiatement rappelés des pharmacies mercredi 3 juillet, et n’ont plus l’autorisation de mise sur le marché. Selon 20 Minutes, la société indienne Synapse Labs a mal évalué l’efficacité de ces médicaments. Ce sont tous des génériques, produits par les laboratoires Arrow et Almus. Ils ont été relevés dans une liste de 72 médicaments testés par l’Agence.

Dans un communiqué, l’ANSM se veut rassurante : ces rappels « ne devraient pas avoir d’impact sur la prise en charge des patients dans la mesure où plusieurs médicaments comparables peuvent être utilisés comme alternative et qu’ils sont disponibles en quantité suffisante pour traiter les patients ». « Si vous possédez des boîtes de médicaments dont l’AMM est suspendue ou bénéficie d’un report de suspension », l’Agence recommande de poursuivre son traitement. « Vous n’avez pas besoin de rapporter vos boîtes en pharmacie » ajoute-t-elle.

À LIRE AUSSI Qu’est-ce que la Periactine, ce médicament maintenant disponible uniquement sur ordonnance ?

Dans la liste communiquée des médicaments n’ayant plus l’autorisation de mise sur le marché, se trouvent l’olanzapine (un traitement de la schizophrénie concerné pour trois conditionnements dans ce rappel), la névirapine (utilisée dans des cas d’infection au VIH), la metformine (utilisée pour le traitement antidiabétique) et l’antidouleur t […] Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici