Retraites : le Sénat vote l’extinction de plusieurs régimes spéciaux

0
19

Le Sénat a voté samedi l’une des mesures les plus sensibles du projet de réforme de retraites : la fin de plusieurs régimes spéciaux. Il est prévu que les agents recrutés à compter de septembre 2023 soient affiliés au régime de droit commun pour l’assurance vieillesse.

Le Sénat à majorité de droite a voté, samedi 4 mars dans la soirée, l’extinction de plusieurs régimes spéciaux, une des mesures les plus sensibles du projet de réforme des retraites, alors que la pression monte dans la rue et les entreprises avant la mobilisation du 7 mars.

Électriciens et gaziers, concernés comme la RATP par cette disparition de leur régime, ont débuté dès vendredi une grève reconductible. Elle entraîne des baisses de production d’électricité dans plusieurs centrales nucléaires, sans occasionner de coupures pour les clients.

“Si Emmanuel Macron ne veut pas une France à l’arrêt et une semaine noire dans l’énergie, il vaudrait mieux qu’il retire sa réforme”, a prévenu Sébastien Ménesplier, secrétaire général de la CGT Énergie. “On sera capable de tout”, a averti Fabrice Coudour, secrétaire fédéral.

En tournée en Afrique, le chef de l’État a indiqué samedi qu’il n’avait “pas grand-chose de neuf à dire”.

>> À lire : Retraites : l’intersyndicale appelle à une mobilisation “inoubliable” le 7 mars

Gabriel Attal a, lui, haussé le ton contre les syndicats: ce sont “les Français qu’ils vont bloquer” et “les travailleurs qu’ils vont mettre à genoux”, a déclaré le ministre des Comptes publics, en marge d’une visite au Salon de l’Agriculture, appelant les opposants à la réforme à “la responsabilité”.

(…)

Lire la suite sur FRANCE 24

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici