Retraites : les Français veulent que la mobilisation continue même après le vote

0
9

Selon un sondage, 62 % des Français souhaitent que la mobilisation se poursuive si la réforme est votée à l’Assemblée nationale jeudi.

La contestée réforme des retraites reste impopulaire. Pour la 8e journée de mobilisation, ce mercredi 15 mars, les grèves s’annoncent toujours très suivies dans l’énergie et chez les éboueurs parisiens, mais semblent s’essouffler dans les raffineries et dans les transports. Cette grogne ne semble pas près de s’éteindre, selon un sondage Elabe pour BFMTV publié ce mercredi : six Français sur dix souhaitent que la mobilisation se poursuive après le 16 mars, même si les députés votent le texte ou que le gouvernement utilise l’article 49.3 de la Constitution pour le faire passer.

Dans le détail, 77 % des ouvriers et 76 % des employés considèrent qu’il faut poursuivre la mobilisation après le 16 mars si la réforme est adoptée. 65 % des CSP + sont du même avis. Les retraités considèrent qu’il faudra arrêter la mobilisation (55 % contre la poursuite du mouvement) et les électeurs d’Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle (77 % contre).

Défiance face au 49.3

À la veille d’une journée décisive à l’Assemblée nationale, 74 % des Français estiment que la réforme des retraites sera appliquée. En revanche, si elle doit être adoptée, 80 % des personnes sondées se disent opposées à l’utilisation de l’article 49.3 par le gouvernement.

À LIRE AUSSI Réforme des retraites : qui a peur du grand méchant 49.3 ?

Chez toutes les catégories de population confondues interrogées dans l’enquête d’opinion, on s’accorde sur le sujet. Notamment chez les électeurs d’Emmanuel Macro […]

Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici