Sannois : une femme retrouvée morte dans l’incendie de son appartement

0
42
La rue Pierre-Paul Rétali, à Sannois, où une femme a trouvé la mort dans l'incendie de son appartement dans la nuit de lundi à mardi. LP/Goglestreetview

Une femme âgée de 59 ans est décédée dans l‘incendie de son appartement à Sannois (Val-d’Oise), dans la nuit de lundi à mardi. L’origine du sinistre est à ce stade indéterminée.

L’incendie qui s’est déclaré dans la nuit de lundi à mardi dans un immeuble de Sannois a fait une victime : une femme âgée de 59 ans qui a été retrouvée morte dans les décombres de son logement.

Il était aux alentours de 23h30 lundi lorsque l’alerte a été donnée pour un sinistre qui s’est déclaré quelques minutes plus tôt au niveau du rez-de-chaussée. D’importants secours ont été dépêchés sur place, au 5, rue Pierre-Paul Rétali. À l’arrivée des pompiers, de nombreux résidents de l’immeuble qui comporte cinq étages avaient déjà évacué les lieux. Une cinquantaine de personnes se trouvaient ainsi à l’extérieur.

La victime retrouvée près de son canapé

Les secours ont déployé deux lances à eau pour attaquer le feu, parvenant à maîtriser le sinistre et à éviter toute propagation aux étages supérieurs. Lors des reconnaissances effectuées à l’intérieur de l’appartement du rez-de-chaussée une fois le feu éteint, les secours ont malheureusement découvert le corps carbonisé d’une victime, au sol, à proximité de son canapé, dans un appartement totalement détruit. L’intervention des secours a mobilisé 23 sapeurs-pompiers et cinq engins. Elle a duré près de quatre heures.


À lire aussi«On a essayé de nous tuer» : un couple du Val-d’Oise choqué après l’incendie de leur maison


Les services de police ont pris en charge la suite de l’intervention afin de déterminer dans le cadre de leur enquête les circonstances du décès. Selon les premiers éléments recueillis, la victime est une femme âgée de 59 ans. L’incendie trouverait son point d’origine au niveau du canapé. L’origine du départ de feu n’était cependant pas déterminée. Dans le cadre des investigations, le logement a été placé sous scellé par les fonctionnaires de police.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici