Series Mania : la venue de Marcia Cross perturbée par des manifestants contre la réforme des retraites

0
14

L’actrice, qui interprétait Bree Van de Kamp dans Desperate Housewives, a dû interrompre son passage sur le tapis rouge et être exfiltrée alors que la tension montait à l’arrivée des CRS.

RETRAITES – Marcia Cross ne va probablement pas garder un bon souvenir de sa venue en France. Lors du festival Séries Mania à Lille, où elle était invitée à donner une masterclass devant 1400 personnes, des manifestants contre la réforme des retraites se sont invités et la situation a dégénéré, ce mardi 21 mars au soir.

L’actrice, qui interprétait Bree Van de Kamp dans Desperate Housewives, a dû interrompre son passage sur le tapis rouge et être exfiltrée alors que la tension montait à l’arrivée des CRS au festival. Les manifestants criaient notamment des slogans anti-Macron. Selon BFM Grand Lille, des jets d’objets en verre ont été constatés.

Comme on peut le voir dans des vidéos publiées sur les réseaux sociaux, les CRS ont entrepris de faire reculer les manifestants. Des barrières de sécurité ont été renversées et une jeune femme a été blessée au visage et prise en charge par les pompiers, a constaté l’AFP.

Vers 22H00, le calme était revenu, selon une source policière interrogée, qui ne faisait pas état dans l’immédiat d’interpellations ou dégâts majeurs.

Jeux du chat et la souris à Lille

Selon l’AFP, ces manifestants venaient d’une mobilisation qui se déroulait plus loin dans Lille. Rassemblés à partir de 18H00, environ 900 manifestants – selon la préfecture – ont d’abord défilé entre la place de la République et le quartier de Wazemmes, au sud de la ville, avant d’être bloqués par les forces de l’ordre et contraints de revenir vers leur point de départ, a constaté une journaliste de l’AFP.

« Grèves, blocages, manifs sauvages ! », scandaient les manifestants, en grande majorité étudiants et lycéens, accompagnés notamment de syndicalistes de la CGT et de Sud. Le cortège s’est dispersé dans le calme aux alentours de 20H00.

Environ 250 personnes, « surtout des jeunes » ont ensuite « sillonné le centre-ville, allant à droite et à gauche », a indiqué à l’AFP une source policière. « C’est la première soirée ou des groupes jouent au chat et à la souris en ville, en tentant de désorienter les forces de l’ordre », a poursuivi cette source.

Ces manifestants ont renversé et incendié quelques poubelles près de la Grand Place, ou utilisé des projectiles contre les policiers, comme des canettes ou pavés, a-t-elle précisé, faisant état de « deux blessés légers » parmi les forces de l’ordre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici