Travaux du Tzen 2 à Melun : 13 mois d’embouteillages en vue, évitez l’avenue Thiers !

0
46
Melun, 3 mars 2023. Deux voies sur six de l'avenue Thiers où circulent environ 38 000 véhicules par jour vont être condamnés dans le cadre de travaux d'enfouissement des réseaux, chantier préalable l'arrivée du Tzen 2.

Des travaux de dévoiement et de rénovation des réseaux démarrent ce 6 mars pour une durée de 13 mois. Deux voies sur six sont condamnées. Un chantier préalable aux travaux de voirie qui débuteront au 1er trimestre 2024 pour le futur transport en commun en site propre (Tzen 2).

Anticipez vos déplacements, évitez les heures de pointe. Le message sur le panneau à l’entrée de l’avenue Thiers est clair. À partir de ce lundi 6 mars et pendant treize mois, cet axe structurant (la RD 606) de Melun va se transformer en cauchemar pour automobilistes, chauffeurs de poids lourds et de bus.

En cause : la suppression de deux voies sur six sur la dite avenue et le stationnement rendu inaccessible de chaque côté pour permettre les travaux de rénovation et de dévoiement des réseaux (Dalkia, GRDF, GRT Gaz, Enedis, Orange, etc.) menés sous la houlette de la communauté d’agglomération Melun Val de Seine (CAMVS) .

Des travaux de nuit

Objectif : préparer le terrain en vue du chantier de voirie lié au Tzen 2, transport en commun en site propre qui reliera Lieusaint à la gare de Melun en 2027 de 5 heures du matin à minuit, avec des arrêts toutes les 6 minutes aux heures de pointe et, sinon, toutes les dix minutes. Ce chantier débutera, lui, au premier trimestre 2024 selon le conseil départemental, maître d’ouvrage du projet.

Cela promet embouteillages et pollution sur cette avenue Thiers qui comptait 50 000 véhicules par jour dont 4000 poids lourds selon un comptage du département en octobre 2018. Aujourd’hui, il en annonce seulement 38 000 par jour…

Voici ce que la mairie de Melun publie pour bien montrer les voies condamnées et les places de stationnement inaccessibles de chaque côté durant quatorze mois.
Voici ce que la mairie de Melun publie pour bien montrer les voies condamnées et les places de stationnement inaccessibles de chaque côté durant quatorze mois.

« Le phasage des travaux a été pensé pour que soient maintenues au moins deux voies de circulation dans chaque sens la majeure partie du chantier. Certains travaux seront réalisés de nuit pour limiter les impacts sur la circulation. C’est le cas de ceux qui débutent ce lundi », annonce-t-on au département. « Les accès riverains seront maintenus (terrains privés, parking…), ainsi que celui des véhicules d’urgence, les circulations et accès piétons, y compris les accès aux commerces.

Ce chantier qui sonne comme un avant-goût des futurs travaux de voirie liés au Tzen 2 en centre-ville hérisse les commerçants qui déplorent l’absence de plan de circulation conjoncturel ou structurant (ponts, contournements). Pas de déviation annoncée. Ils craignent « l’asphyxie de l’avenue Thiers et de la ville entière pour longtemps ».

Vent debout contre le tracé du Tzen2 dans le centre historique (notamment rue Saint-Aspais), ils déplorent la perte 450 places de parking et toujours aucun parking-relais dans un contexte qui a changé : « Depuis le Covid, beaucoup de gens font du télétravail et prennent moins les transports… » Une association de riverains de Melun sud a lancé une pétition en ligne contre le Tzen 2 et sa dangerosité (risques d’affaissement par endroits près de la résidence Dajot). Un contact est possible via zenletzen@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici