Un journaliste apprend en direct la mort de sa famille à Gaza

0
28

La famille de ce journaliste d’Al Jazeera a été tuée dans une frappe aérienne israélienne sur Gaza.

Depuis le 7 octobre, les chiffres des victimes du conflit israélo-palestinien ne cessent de gonfler. Ce 26 octobre, alors qu’il était en direct à l’antenne de la chaîne qatarie Al-Jazeera, le correspondant Wael Al-Dahdouh a appris une terrible nouvelle.

Son épouse, son fils Mahmoud, 15 ans, qui était en dernière année de lycée, sa fille Sham, 7 ans et son petit-fils Adam, 18 mois, ont tous été tués lors d’un bombardement israélien sur la bande de Gaza, a indiqué Al Jazeera dans un communiqué. Selon Le Monde, le journaliste est réapparu à l’écran peu après, dévasté, pénétrant dans l’hôpital où avaient été portés les corps de ses proches, encore vêtu de son gilet pare-balles.

Selon l’agence de presse, la famille du journaliste vivait dans un camp de réfugiés au centre de la région palestinienne. Elle avait été déplacée du nord de Gaza suite à un avertissement d’Israël sur l’action militaire en cours. D’autres membres de la famille auraient été enterrés sous les décombres, mais certains auraient survécu. “Il n’y a aucun endroit sûr à Gaza“, a déclaré Wael Al-Dahdouh dans un entretien avec Al Jazeera.

À LIRE AUSSI >> Israël-Palestine : combien de morts déplore-t-on depuis le début du conflit ?

L’attaque, qui visait le Hamas, a été confirmée par les Forces de défense israéliennes (FDI). La chaîne de télévision Al-Jazeera a quant à elle a condamné les meurtres et “l’attaque aveugle” d’Israël. Elle se dit “profondément préoccupée par la sécurité et le bien-être de ses collègues à Gaza“. Selon le syndicat des journalistes gazaouis, 22 reporters ont été tués depuis le début de la guerre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici