Disparition d’Émile : au Haut-Vernet, une véritable course contre la montre

0
15
Emile, un enfant âgé de 2 ans et demi est recherché depuis que ses grands-parents l’ont perdu de vue, samedi en fin de journée sur la commune du Vernet, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Le hameau du Haut-Vernet dans les Alpes-de-Haute-Provence vit depuis samedi au rythme des recherches lancées pour retrouver le garçonnet de 2 ans et demi qui a échappé à la surveillance de ses grands-parents. L’enquête, ouverte par le parquet de Digne, étudie toutes les hypothèses.

Le Vernet (Alpes-de-Haute-Provence), ce dimanche. Un important dispositif de recherche a été déployé après la disparition d’Émile, dans un rayon de cinq kilomètres autour de la maison de ses grands-parents.
Le Vernet (Alpes-de-Haute-Provence), ce dimanche. Un important dispositif de recherche a été déployé après la disparition d’Émile, dans un rayon de cinq kilomètres autour de la maison de ses grands-parents.

Un hélicoptère de la gendarmerie et des drones à détection thermique dans le ciel. Au village — une grappe de maisons montagnardes sur un haut plateau entouré de forêts et de ravins — des dizaines de gendarmes et de pompiers, des équipes cynophiles et des groupes de bénévoles habillés en randonneurs, explorent les alentours. Le petit hameau du Haut-Vernet, ce dimanche 9 juillet, vit au rythme des intenses recherches pour retrouver Émile, 2 ans et demi

Que s’est-il passé ?

Le petit garçon jouait dans le jardin de la maison de ses grands-parents au Vernet, un village de 125 habitants, quand il a disparu samedi vers 18h00, dans un secteur dont les alentours sont escarpés.


À lire aussiDisparition d’Émile : au Haut-Vernet, une véritable course contre la montre


Selon de premiers éléments ressortant de deux témoignages, l’enfant a quitté « le lieu de résidence de ses grands-parents » et a été vu « dans une rue descendante par deux personnes. Selon le maire du Vernet, il aurait profité de l’inattention de ses grands-parents qui chargeaient la voiture. La famille passe « toutes les vacances scolaires » dans cette commune depuis une vingtaine d’années. Elle est connue comme « une famille normale », indique encore le maire.

C’est là que nous perdons ensuite sa trace », a indiqué dimanche le procureur de la République de Digne-les-Bains Rémy Avon, lors d’une conférence de presse au Vernet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici