Guerre en Ukraine: la France et la Chine expriment “le même objectif de contribuer à la paix”

0
12

Emmanuel Macron et le chef de la diplomatie chinoise Wang Yi ont exprimé mercredi, lors d’une rencontre à Paris, “le même objectif de contribuer à la paix” en Ukraine “dans le respect du droit international”, a déclaré l’Élysée.

Le président français a reçu ce haut responsable après s’être entretenu en novembre en Indonésie avec son homologue chinois Xi Jinping, et avant une future visite en Chine dont le principe a été énoncé mais la date pas encore annoncée.

Il ne cache pas son espoir de voir Pékin, qui reste un allié important de Moscou et n’a pas condamné l’invasion russe de l’Ukraine lancée il y a près d’un an, faire pression sur la Russie pour qu’elle revienne à la “table des négociations”.

Persuadé que la “stabilité” du monde est primordiale pour la Chine, Emmanuel Macron avait appelé en novembre le président chinois à “unir” leurs “forces” contre ce conflit.

“Dans le respect du droit international”

Mercredi, le chef de l’État et Wang Yi “ont abordé la guerre menée par la Russie à l’Ukraine et ses conséquences sur les pays les plus vulnérables, notamment en matière de sécurité alimentaire et de capacité de financement”, selon la présidence française. Emmanuel Macron “a rappelé les conséquences de ce conflit sur la paix et la sécurité internationale” ainsi que le “soutien” de Paris “à un pays agressé”.

“Ils ont exprimé le même objectif de contribuer à la paix dans le respect du droit international”, a assuré l’Élysée, sans préciser quelle pourrait être la contribution de chaque pays.

Après la France, Wang Yi doit poursuivre sa tournée en faisant notamment étape à la conférence sur la sécurité de Munich, prévue de vendredi à dimanche, mais aussi à Moscou.

Wang Yi devait s’entretenir mercredi soir avec la ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna puis, jeudi, avec Emmanuel Bonne, le conseiller diplomatique du chef de l’État, pour une session du dialogue stratégique franco-chinois.

Article original publié sur BFMTV.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici