Inondations : Emmanuel Macron se rendra dans le Pas-de-Calais ce mardi auprès des sinistrés

0
15
Municipal employees from Neuville-sous-Montreuil, northern France, walk down a flooded street on November 13, 2023. The Pas-de-Calais region was once again hit by torrential rains, and was placed on red flood alert for the second time in one week, with a historic rise in water levels on November 7, 2023. (Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Le chef de l’État se déplacera dans ce département frappé par de violentes intempéries et des inondations depuis quelques jours.

Emmanuel et Brigitte Macron se rendront mardi dans le Pas-de-Calais « à la suite des intempéries exceptionnelles qui ont touché la région », a annoncé l’Élysée ce lundi.

Accompagné de son épouse, « le chef de l’État exprimera son soutien et celui de la Nation toute entière aux habitants touchés par les épisodes de crues successifs ainsi qu’à l’ensemble des forces de secours mobilisées », a ajouté la présidence, confirmant une information de RTL.

Le Pas-de-Calais, qui a déjà subi la tempête Ciaran le 2 novembre, des crues record cinq jours plus tard et des précipitations intenses jeudi et vendredi, restera mardi en vigilance jaune pour pluie-inondation et vagues-submersion. Le département, ainsi que le Nord, est classé en vigilance orange « crue » jusqu’à mardi.


À lire aussiCrues, série noire et désespoir dans le Pas-de-Calais : « J’ai vu mon père pleurer pour la première fois »


Malgré une accalmie durant le week-end, les intempéries ont fait du dégât. Selon le sénateur et vice-président du conseil régional Franck Dhersin, 10 000 sinistrés ont été recensés.

De nouvelles perturbations attendues

Face à la crainte d’une reprise des crues, la préfecture du Pas-de-Calais a décidé de maintenir fermés les établissements scolaires lundi et mardi dans 279 communes.

Des perturbations sont attendues dans la journée de mardi, avant un nouveau répit mercredi suivi d’un autre épisode pluvieux dans la nuit de mercredi à jeudi. Le temps devrait être plus clément à partir de vendredi.

Parallèlement, Matignon a annoncé la convocation d’une cellule interministérielle de crise au sujet de ces inondations « pour coordonner l’ensemble des services de l’État ». Elle devait se réunir ce lundi en fin de journée, sous la houlette du directeur de cabinet d’Élisabeth Borne – la Première ministre étant en déplacement en Irlande.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici