JO de Paris 2024 : 2 700 euros pour la cérémonie d’ouverture… le prix des places fait grincer des dents

0
54
Illustration of the website of the Olympic Games sells tickets to the unit for the opening ceremony during the Tickets - Olympics Games Paris 2024 on May 15, 2023 in Paris, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)

La deuxième phase de vente des billets pour les Jeux olympiques continue d’alimenter la polémique autour des prix, notamment celui des places de la cérémonie d’ouverture.

Une désillusion de plus pour le grand public. Après avoir déploré le prix des billets vendus pendant la première phase de ventes, celle par « packs » organisée en février, des dizaines et dizaines d’amateurs de sport fustigent aujourd’hui celui des billets proposés pour la phase de vente à l’unité, commencée ce 11 mai.

Quatre jours après l’ouverture des premiers créneaux, ouverts pour les chanceux tirés au sort en premier, certaines épreuves ne sont d’ores et déjà plus disponibles, quand celles restantes réclament un budget conséquent. Et un évènement en particulier attise les débats : la cérémonie d’ouverture. Elle lancera officiellement les Jeux olympiques, le 26 juillet 2024 à 20 heures.

Celle-ci était particulièrement attendue, notamment car elle était exclue de la première phase de vente. Mais nombre d’intéressés sont aujourd’hui dépités. « On en parle des prix pour les JO deux minutes ? 2 700 euros pour une cérémonie d’ouverture (…). Encore une fois, les JO sont indécents », écrit un étudiant sur Twitter. « Oh une semaine de salaire pour la cérémonie d’ouverture, ça va », « 2 700 euros pour un siège à la cérémonie d’ouverture ? Les jeux du peuple, qu’ils disaient », ironisent deux autres internautes. « C’est accessible à qui, à ce prix-là ? », questionne encore un autre, comparant le prix d’un billet pour la cérémonie à l’équivalent de « plus de 2 Smic ».

La question du budget vient même réveiller certains élus. Alexis Corbière, député insoumis de la Seine-Saint-Denis, abonde : « 2 700 euros pour la cérémonie d’ouverture !! Soit plus de deux mois du salaire minimum en France !! Pour ces #JO2024 l’important n’est pas de participer…. mais de faire partie des plus riches de planète. Inacceptable ! ».

Les catégories B à E+ « indisponibles »

C’est en effet ce qu’il faut actuellement débourser pour s’assurer de voir défiler les délégations en bateau sur la Seine. Nous avons pu nous-même le constater : ce lundi à 17 heures, il ne restait que des billets issus de la « catégorie A », à 2 700 euros. À ce tarif-là, votre siège sera situé vers la fin du parcours, à proximité du pont d’Iéna.

Les autres catégories de places assises, s’étalant de B à E+, pour des montants allant de 1 600 à 250 euros, sont « indisponibles pour le moment » (hormis des places pour personne en fauteuil roulant en catégorie D, à 500 euros). Vendredi, des places à 1 600 euros étaient encore disponibles. L’ultime catégorie, la « E » à 90 euros, assurant un « placement libre debout » sur le début du parcours, près du pont d’Austerlitz, est elle aussi épuisée.

Les quais hauts gratuits pour les plus résolus

« Il n’y en aura pas pour tout le monde et je m’attends à ce que cette deuxième phase continue de générer des déceptions et des frustrations » avait anticipé le président du comité d’organisation (Cojo), Tony Estanguet, dans un entretien à l’AFP à la mi-mars. Mais les plus motivés peuvent tenter de se rassurer. Une troisième phase de vente sera organisée en fin d’année selon la formule du « premier arrivé, premier servi »., avec 3‚25 millions de billets à disposition, contre 1,5 million pour la deuxième.

Enfin, le comité d’organisation a promis qu’une partie des quais, les quais hauts, resterait accessible gratuitement pour assister à la cérémonie d’ouverture. Dans les faits, 450 000 à 500 000 personnes (la jauge initialement prévue à 600 000 devrait être réduite pour des raisons de sécurité), qui devront arriver trois heures avant le début des festivités, sont attendues sur les six kilomètres du parcours.


À lire aussiComment Paris 2024 relève le défi des Jeux les plus verts de l’histoire


Paris 2024 vante également que « 80 écrans géants situés tout au long du parcours permettront de ne rien manquer de l’intégralité du spectacle ». Pour l’heure, les conditions d’accès à ces quais hauts n’ont pas encore été précisées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici