Paris : l’escroc vendait aux touristes un super-billet de métro à 150 euros

0
12
A la station Gare de Lyon, des files d'attente se créent près des distributeurs de tickets.

INFO LE PARISIEN. Cet homme de 30 ans a été arrêté dans la station Étienne-Marcel, à Paris (Ier), en fin de semaine dernière alors qu’il vendait à des retraités américains un ticket permettant, d’après lui, de voyager pendant six jours.

Combien de touristes ont été escroqués à Paris de cette façon ? 10, 50, 100 personnes ? On ne le saura sans doute jamais. À moins que cet aigrefin professionnel soit à nouveau confondu dans les jours qui viennent. Ce qui est bien probable. Un homme âgé de 30 ans, domicilié d’après ses propos à Villejuif (Val-de-Marne) a été interpellé vendredi dernier dans la capitale alors qu’il vendait à deux touristes un billet simple à 1,90 euro pour la modique somme de 150 euros.

À ce prix-là — on s’en doute — le ticket vous emmenait au paradis. En l’occurrence, il devait permettre à un couple, assurait l’escroc quand il a été interrompu par la police, de voyager partout dans Paris pendant six jours. Et ça fonctionne ce genre d’arnaque ? « Avec les étrangers, oui, soupire un policier habitué à travailler dans le métro. Ils sont bien plus vulnérables et les escrocs bien plus persuasifs qu’on imagine. »

Il tente un sprint pour échapper aux policiers

Vendredi vers 10h30, un passant hèle un équipage de Paris-Centre qui patrouille vers la rue de Turbigo à Paris (IIIe). Le badaud vient de croiser un drôle de bonhomme qui semble escroquer les touristes à la station de métro Étienne-Marcel. Les policiers foncent sur place. Ils surprennent l’intéressé à la fin d’une transaction. Quand il se rend compte qu’il va se faire arrêter, l’aigrefin rend l’argent à ses deux victimes et tente un sprint. Hélas pour lui, sa forte corpulence ne lui permet pas d’aller très loin. Il est interpellé quelques secondes plus tard.

Les fonctionnaires entendent sur place les deux victimes. Il s’agit d’un couple de retraités américains. Une femme de 74 ans et son mari de 76 ans. D’après eux, l’escroc les a sollicités dans la station de métro pour leur vendre le fameux ticket. Ils ont accepté et tendu une carte bancaire. Il se trouve qu’il n’avait pas de terminal de paiement sur lui. Pas de problème, leur a-t-il répondu, il suffit d’aller retirer du liquide au distributeur. Le couple ne se doute de rien et retire l’argent. La transaction a été interrompue par les policiers de Paris-Centre juste après la remise de l’argent.

Selon une source policière, l’escroc était « déjà connu pour des faits similaires ». Lors de la garde à vue, il a reconnu les faits qui lui étaient reprochés ce vendredi matin. Le parquet de Paris a décidé à son encontre classement sous condition. Il n’a pas le droit se rendre à Paris pendant dix mois. Avant sa remise en liberté, une obligation de quitter le territoire français lui a été délivrée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici