« Koh-Lanta : les Chasseurs d’immunité » : hécatombe chez les jaunes

0
241

Dans l’épisode du jeu de survie diffusé ce mardi soir sur TF1, la tribu des Kadasi a perdu deux aventuriers : Nathalie, à l’issue d’une épreuve de confort éliminatoire, et William, évincé après le vote de ses camarades.

Après la déroute des rouges la semaine précédente, ce sont les jaunes qui ont morflé lors de l’épisode de « Koh-Lanta : les chasseurs d’immunité » diffusé ce mardi 27 février sur TF1. Avec non pas un, mais deux aventuriers éliminés dans leurs rangs.

La déconfiture a démarré avec l’épreuve de confort. Un jeu mêlant performances individuelles et sort collectif. Chaque candidat devait rester le plus longtemps possible avec un bambou tenu par les mains en équilibre sur leur tête (de 2m30 pour les femmes, 2m60 pour les hommes). Celui qui résisterait le plus longtemps offrirait non seulement 3 kg de riz à son équipe mais gagnerait aussi un indice lui permettant de trouver un collier d’immunité. En revanche, les deux moins bons du camp perdant devraient ensuite se défier dans un duel éliminatoire.

« Moi, je nage comme un fer à repasser »

Très vite, Nathalie, chez les jaunes, et Cécile, chez les rouges, ont lâché le bout de bois. Plus étonnant, Amri, le boxeur de 42 ans considéré comme un homme fort, a rejoint la première sur le banc des menacés après seulement 35 secondes d’épreuve. Une minute et quinze secondes plus tard, Mégane a complété le carré des aventuriers en sursis. Il leur a fallu attendre près de 20 minutes pour connaître leur sort, jusqu’à ce que le vaillant William, doyen des Kadasi à 62 ans et dernier de son équipe encore en lice, lâche. En face, dans la tribu des Matukad, Maxime et Ricky ont tenu sept minutes de plus. C’est le dernier qui l’a emporté.

Malgré la défaite, tous les jaunes ont chanté les louanges de William, qui a débarqué au cours du deuxième épisode. « Depuis qu’il est arrivé dans l’équipe, il est assez phénoménal », a ainsi lancé Nathalie. La maman solo de 55 ans a ensuite dû affronter Amri sur un labyrinthe à l’aveugle. Une erreur à 20 cm du but a entraîné sa chute et elle a dû quitter immédiatement l’aventure, en larmes mais reconnaissante face aux compliments de ses coéquipiers.

Du côté des rouges, tout a souri aux candidats, puisque, motivés par la récompense, ils sont enfin parvenus à faire du feu et ont pu apprécier leur premier repas chaud. De quoi être en forme pour l’épreuve d’immunité, un relais en apnée. Mégane, Maxime et Léa étaient particulièrement ravis de pouvoir prouver leurs compétences dans ce domaine.

Chez les jaunes en revanche, le vent a sérieusement tourné pour William. L’instructeur en survie a perdu énormément de temps en faisant une nage ressemblant à du papillon sur le dos, particulièrement peu efficace, et a ainsi lourdement participé à la défaite de sa tribu. « Moi, je nage comme un fer à repasser », a-t-il admis sous les reproches des autres, l’admiration de la veille ayant vite été oubliée.

Menaces et colliers

L’émission de cette semaine a également été marquée par la mise au jour de plusieurs colliers. Ricky, d’abord, a profité de l’indice récupéré précédemment et en a déniché un caché dans un élément de décor du jeu d’immunité. Sur le camp des Kadasi, tous les participants se sont engagés dans des recherches en forêt en prévision de la future élimination. Notamment William, ce dernier ayant compris qu’il était devenu une cible facile, en vain.

Pauline s’est lancée aussi — la jeune fromagère n’étant pas non plus sereine —, avec réussite. Elle a ainsi découvert un bijou lui permettant de se protéger elle-même ainsi qu’un autre candidat de son choix. Aurélien a également eu la joie de trouver un des sésames. Malheureusement, celui-ci n’était valable que pour le conseil suivant, donc pas d’une grande utilité étant donné que ce papa d’une famille recomposée n’était absolument pas menacé.

Au final, Pauline a eu du nez en n’utilisant pas sa trouvaille au moment du suffrage puisque tout le monde a voté contre William. Sa contre-performance en natation lui a été fatale. « Les prochaines épreuves, on ne pourra pas les faire en dos crawlé acrobatique », a notamment lâché le charpentier Sébastien pour justifier son vote.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici