Le Mesnil-Amelot : un employé municipal meurt dans un accident de voiture

0
14
Voiture de police nationale

Un agent municipal est décédé mardi 16 mai dans un accident de voiture. Ce passager d’une petite voiture électrique a été percuté par une Peugeot 5008. Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire. Le conducteur du véhicule à l’origine de l’accident est en garde à vue.

La veille, il confiait être ravi d’avoir retrouvé du travail. Un terrible drame s’est déroulé mardi 16 mai vers 16h45 rue de la Grande-Borne au Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne). Un employé municipal de 57 ans recruté en intérim depuis une quinzaine de jours par la mairie est décédé dans un accident de voiture. Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire. La municipalité a porté plainte.

Cet après-midi-là, deux employés municipaux circulent à bord d’une petite voiture électrique de marque Goupil appartenant à la mairie. Vers 16h45, ils ont le malheur de croiser sur la rue de la Grande Borne une Peugeot 5008 qui fait des embardées. Le conducteur de 45 ans se rendait à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, situé à proximité. Après avoir perdu le contrôle de son véhicule, il fonce vers la petite voiture électrique occupée par les agents.

À cause de la violence du choc, leur voiturette se renverse. L’employé de 57 ans, qui occupait la place du passager, se retrouve violemment projeté au sol. Sa tête heurte le trottoir. Cet homme résidant à Crégy-lès-Meaux meurt sur le coup. Le conducteur, est, lui, légèrement blessé. Il a été transporté par les pompiers à l’hôpital de Gonesse (Val-d’Oise).

Selon nos informations, l’automobiliste au volant de la 5008 aurait justifié la perte de contrôle de son véhicule par de la somnolence. Les dépistages d’alcoolémie et de drogues se sont révélés négatifs. Cet homme originaire du Cher a été placé en garde à vue. L’enquête se poursuit.

« On est profondément touché par ce qu’il s’est passé »

Mardi, Alain Aubry, le maire (DVD), a reçu ce SMS l’alertant du drame. « Viens vite, j’ai eu un accident ; c’est très grave », lui écrivait le conducteur de la voiturette, bouleversé. Sur place, la scène témoigne d’elle-même.

« On est profondément touché par ce qu’il s’est passé, s’émeut l’élu. Ils ont été percutés de face. Les services de la collectivité ainsi que les habitants ont été très choqués, moi le premier. J’exprime tout mon soutien à sa compagne et à l’agence Intérim 77 de Meaux qui salariait ce monsieur pour nous. Je l’avais rencontré la veille de l’accident. Le directeur des services techniques me disait qu’il était vraiment compétent. C’est très triste. » La victime devait se marier le 1er juillet prochain.

Cette sombre nouvelle survient un mois après le décès d’une petite fille dans un accident sur la départementale 401 de Villeneuve-sous-Dammartin, également à proximité de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Une Peugeot 206 avait percuté un arbre bordant la route. L’enfant qui se trouvait à bord n’avait pas survécu au choc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici