Les médecins libéraux, à nouveau en grève, pour obtenir des hausses de tarifs de consultation

0
35
Compiègne, mardi. Ouvert depuis le 8 août, le centre de soins non programmés accueille les patients des urgences relevant de la médecine de ville. Ceux qui n'ont pas de médecin traitant peuvent également être soignés par les médecins vacataires, mais ils doivent être, au préalable, orienté en appelant le 15.

Après une fermeture des cabinets durant les fêtes de fin d’année et un premier défilé début janvier, les praticiens libéraux appellent ce mardi à une nouvelle mobilisation et réclament notamment une augmentation des tarifs de la consultation.

redescendent dans la rue. Tous les syndicats de praticiens libéraux appellent à la fermeture des cabinets médicaux et à une manifestation à Paris ce mardi, pour obtenir de meilleurs tarifs et bloquer une réforme qui facilite l’accès à d’autres soignants.

Le diagnostic fait l’unanimité, des généralistes aux spécialistes, des internes aux remplaçants. « L’heure est cruciale pour notre profession », ont affirmé onze organisations dans un communiqué, dénonçant un « démantèlement de la médecine en France et la destruction de notre système de santé ».

Toutes appellent « à la grève ce mardi » ainsi qu’à « une manifestation unitaire à Paris », à partir de 13 heures entre le ministère de la Santé et le Sénat, où une proposition de loi sur « l’accès direct » à certains paramédicaux (infirmiers, kinés, orthophonistes) doit être examinée en fin de journée.

Un texte accusé de « mettre en danger la santé » de la population « en contournant la fonction de coordination du médecin traitant ». Même l’Ordre des médecins s’en est ému et a pointé le risque d’une « médecine à deux vitesses » et annonçant sa présence dans le cortège.

Toujours l’objectif d’une consultation à 50 euros

Les organisateurs espèrent faire mieux que leur défilé du 5 janvier, qui avait rassemblé entre 2 300 et 4 000 praticiens, après une précédente fermeture des cabinets médicaux pendant les fêtes de fin d’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici