Ligue des Champions : le Real maîtrise, Benzema jubile face à Chelsea (2-0)

0
11
Soccer Football - Champions League - Quarter Finals - First Leg - Real Madrid v Chelsea - Santiago Bernabeu, Madrid, Spain - April 12, 2023 Real Madrid's Karim Benzema scores their first goal as Chelsea's Kepa Arrizabalaga looks on REUTERS/Juan Medina

Des Madrilènes inspirés ont survolé la partie davantage que ne l’indique le score, Benzema inscrivant son 90e but en Ligue des Champions. Ils peuvent envisager sereinement le déplacement à Stamford Bridge mardi prochain.

La nuit a été belle, le spectacle au rendez-vous et le stade Santiago Bernabeu a exulté. Le Real a fait la moitié du chemin et même davantage, en perspective d’une demi-finale, vraisemblablement face à Manchester City le mois prochain.

La partie n’a pas été exceptionnelle, par la faute des Anglais mais elle restera historique. On jouait depuis 20 minutes quand Benzema a inscrit son 90e but en Ligue des Champions. Toute est parti d’une passe axiale impeccablement dosée de Carvajal par-dessus les défenseurs, à destination des duettistes Vinicius Jr et Benzema, tous deux sur un même front. Le Brésilien bute sur Kepa, le gardien les Blues, mais le Ballon d’or veille et marque dans le but vide (1-0, 21e).

Ce mercredi, le Real était dans un bon soir. Vinicius et Benzema ont virevolté et les Merengues ont copieusement fait le siège des 30 mètres adverses. Modric n’a pas été en reste. La frappe enroulée du pied droit du Croate frôle la lucarne, à la suite d’un débordement fulgurant de Vinicius et d’un petit décalage de Benzema (51e).

A l’heure de jeu, la pression est telle sur la défense londonienne que Chilwell prend la décision de déséquilibrer Rodrygo, parti comme une balle au-devant de Kepa, à la limite de sa surface. Le coup franc ne donne rien mais les Blues continuent à dix, après que M. Letexier a logiquement exclu Chilwell (59e).

Plutôt à son avantage, Camavinga a reçu une talonnade de Vinicius mais a frappé largement à côté, avant de céder sa place (70e). Le break en faveur a mis presque une heure à se dessiner mais il est bel et bien venu, par Asensio, très justement servi par Vinicius, à la suite d’un corner joué à deux (2-0, 73e).

Les Blues de Lampard quant à eux n’ont pas eu d’autre choix que de subir et de piquer parfois, comme par Felix d’entrée de jeu (2e), lancé dans la profondeur par un Kanté retrouvé (2e). Et surtout par Sterling, de près, à la réception d’un centre de James (23e) ou Mount en toute fin de match (90e+3). Mais Courtois, royal lui aussi, s’est interposé les deux fois d’une main ferme. Pour Chelsea, il n’y avait rien à espérer contre un tel Real.

« L’équipe a bien joué, on était bien et ce n’est jamais facile à ce niveau de la compétition, a déclaré Carlo Ancelotti au micro de Canal+. On a eu le contrôle du match, on a marqué deux buts, pour ce soir, c’est suffisant. On a fait un bon pressing devant. On y a mis beaucoup d’énergie. »

Dans l’autre match de la soirée, Milan s’est imposé par la plus petite marge face à Naples (1-0) et tout restera ouvert lors du match retour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici