Miss Île-de-France 2023 : Elena Faliez, 28 ans, la Miss Paris en titre, sacrée ce dimanche

0
141
Miss Paris 2023, Elena Faliez a été sacrée Miss Ile-de-France 2023, ce dimanche à Dammarie-les-Lys. En pleurs dans les bras de sa première dauphine. Puis elle reçoit sa couronne des mains d'Indira Ampiot, Miss France 2023 et au côté d'Adèle Bonnamour, Miss Ile-de-France 2022

Dans les pas de Diane Leyre, Miss France 2022, Miss Paris a été sacrée Miss Île-de-France, ce dimanche à Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne).

Elena Faliez tombe en pleurs dans les bras de sa première dauphine, puis exulte, portée sur le devant la scène par Indira Ampiot, Miss France 2023, et Adèle Bonnamour, Miss Île-de-France 2022. Miss Paris en titre, la jeune femme, âgée de 28 ans, a été sacrée Miss Île-de-France 2023, ce dimanche en début de soirée, à Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne), dans la grande salle de l’Espace Pierre-Bachelet.

Un couronnement qui peut laisser augurer d’autres succès, comme pour Diane Leyre, Miss Paris devenue Miss Île-de-France, puis reine de France en 2022, pour la première fois depuis Patricia Spehar en 1997.

Rendez-vous pour Miss France le 16 décembre

« Eva ! », « Méryl ! », « Ophélie ! » Les prénoms des candidates criés par leurs soutiens ont rythmé l’élection, qu’a parfaitement menée Laure Mattioli. L’ancienne Miss Bourgogne 2001 dirigeait ce dimanche sa 10e élection, depuis qu’elle a repris la tête du comité francilien.

Une cérémonie sur le thème des séries télévisées. Tour à tour, les candidates ont défilé dans des costumes sombres dignes de la série Netflix « Mercredi », puis dans la peau des cultes « Drôles de Dames » et des touristes d’« Emily In Paris. » Dans des maillots de bain, forcément rouges, pour la série « Alerte à Malibu » et enfin dans des robes de princesses pour la série « Les Chroniques de Bridgerton », à l’issue de laquelle l’élection de la reine de la soirée allait être décidée.

Au retour de l’entracte, la scène a été offerte à Diane Leyre. Miss France 2022 prendra en effet bientôt la direction de l’Amérique du Sud et du Salvador, pour prendre part, le 18 novembre, au concours de Miss Univers. Puis vint l’heure de gloire d’Elena Faliez, dont la réponse empreinte d’écologie à une question du jury a certainement fait pencher la balance en sa faveur.


À lire aussi« Miss Univers, c’est un peu nos Jeux olympiques » : Diane Leyre à l’assaut de la couronne mondiale


Un programme chargé l’attend dans les prochaines semaines, entre séances photos et voyage en Guyane avec les autres prétendantes, en attendant de représenter l’Île-de-France le 16 décembre, à Dijon (Côte d’Or), pour l’élection de Miss France 2024.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici