Mort de la journaliste Mélanie Houé (BFM TV) à l’âge de 36 ans

0
68

Triste nouvelle pour le monde du journalisme. L’une des représentantes de ce difficile métier vient de s’éteindre. La mort de Mélanie Houé a été annoncée mercredi par Libération, un des médias avec lequel la jeune journaliste avait collaboré au cours de sa carrière.

Dans un article publié sur son site internet pour lui rendre hommage, le quotidien révèle ainsi que la jeune femme, âgée de 36 ans seulement, est morte le 9 février dernier des suites d’une grave et fulgurante maladie. “Sa disparition est un choc pour tous ceux qui l’ont connue et ont eu la chance de travailler avec elle. Les échanges entre elle et la rédaction internationale, au téléphone ou par message, étaient rapides et efficaces. Pleine de ressort et de ressource, Mélanie était à la fois réactive en cas d’actualité chaude et créative pour des reportages au long, sur des sujets variés”, écrit ainsi Libération.

Journaliste indépendante, Mélanie Houé a été la correspondante à Beyrouth pour Libération lorsqu’elle vivait au Liban. La jeune femme, qui est restée dans ce pays entre 2013 et 2019, a également travaillé avec de nombreux médias parmi lesquels France 24, BFM TV ou encore La Libre Belgique et RTL pour couvrir “les différentes crises traversées par le pays”. Après le Liban, Mélanie Houé s’était installée au Qatar pour travailler pour un site d’Al-Jazeera avant de partir deux ans plus tard pour Madrid où elle continuait son activité de journaliste freelance tout en travaillant comme assistante de recherche pour l’Organisation Mondiale du Tourisme. Elle a vécu dans la capitale espagnole avec son compagnon jusqu’en 2023 “et la découverte de la maladie qui allait l’emporter quelques mois plus tard”, écrit Libération. Toutes nos condoléances à ses proches.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici