Paris : 335 personnes évacuées de Stalingrad et « mises à l’abri » dans des centres d’hébergement

0
43
PARIS ( 01.09.2015 ) ILLUSTRATION D'UNE VOITURE DE LA POLICE NATIONALE. PHOTO LE PARISIEN OLIVIER BOITET

L’opération s’est déroulée ce mercredi matin dans le quartier de Stalingrad. Au total, 2 223 personnes ont été « mises à l’abri » depuis le début de l’année selon la préfecture de la région d’Ile-de-France.

C’esl la quinzième opération de « mise à l’abri » depuis le début de l’année. Ce mercredi matin, 335 personnes ont été prises en charge par la préfecture de la région d’Île-de-France et la préfecture de police. Elles dormaient à la rue dans le quartier de Stalingrad.

Ces « hommes isolés » ont ensuite été « orientés vers des structures d’accueil temporaire à la fois en Île-de-France et vers d’autres régions », précise la préfecture dans un communiqué.

Ces structures d’accueil offrent à ces personnes « mises à l’abri » un accompagnement social et sanitaire. « Selon leur situation, elles pourront notamment déposer une demande d’asile ou poursuivre leur demande si celle-ci a déjà été déposée, ainsi que solliciter un examen ou un réexamen de leur situation au regard du séjour », avance la préfecture de la région d’Île-de-France.

« Cette quinzième mise à l’abri confirme la mobilisation permanente de l’État pour accompagner les personnes les plus vulnérables » s’est félicitée la préfecture dans son communiqué. Depuis janvier 2023, quelque 2 223 personnes ont ainsi été « mises à l’abri ». En 2022, 19 opérations du même genre avaient conduit à la prise en charge de 6 668 personnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici