Paris : deux rixes et trois blessés près de la tour Eiffel dans la même soirée

0
66
Paris, France Jeudi 14 arvil 2022 Ambiance autour de la Tour Eiffel côté Champs de Mars Paris VIIe arrondissement. Police Sécurité

Deux grosses bagarres ont éclaté ce lundi soir dans ce secteur sensible de la capitale. Trois blessés sont à déplorer et un suspect a été interpellé par les forces de l’ordre.

Malgré la forte présence policière, les nuits sont toujours chaudes aux abords de la tour Eiffel. Dans la nuit de ce lundi à ce mardi à Paris (VIIe), vers 22h20, dans l’allée Jean-Paulhan, le service de sécurité de la Dame de fer appelle la police pour signaler une rixe entre une vingtaine de personnes. Sur place, les fonctionnaires trouvent deux blessés qui sont déjà pris en charge par les secours.

L’un d’eux, souffrant d’une fracture du tibia et du péroné, est transporté à l’hôpital Percy de Clamart (Hauts-de-Seine). Le second est plus légèrement blessé à la tête et ne souhaite pas monter dans le véhicule de pompiers. Selon les premiers éléments recueillis par les policiers, l’un des blessés aurait tenté de dérober un casse-croûte à un vendeur de sandwichs à la sauvette. Le marchand ne l’a pas laissé faire et une bagarre générale a éclaté. Le vendeur avait quitté les lieux avant l’arrivée de la police. Et pour l’heure, il n’a pas été interpellé.

Un coup de tesson de bouteille sur la tête

Trois heures plus tôt, sur le quai de Branly, une autre rixe a éclaté. Vers 19 heures, les forces de l’ordre sont appelées pour mettre fin à une empoignade impliquant une quinzaine d’hommes. Les fonctionnaires constatent que l’un d’eux vient d’essuyer un coup de tesson de bouteille. La victime souffre d’une plaie à la tête mais refuse d’être conduite à l’hôpital.

Mais alors que les policiers se dirigent avec lui vers le commissariat, il perd connaissance. Les pompiers l’emmènent à l’hôpital Georges-Pompidou (XVe). Sa vie n’est pas en danger, il devait être vu par un médecin pour être recousu. L’auteur des faits, désigné par la victime, a été interpellé avant d’être placé en garde à vue au commissariat.

Le Trocadéro et le Champ-de-Mars sont un secteur jugé sensible par les forces de l’ordre. C’est un point de rencontre entre les touristes et toutes sortes de voleurs et de vendeurs à la sauvette. Dans le cadre du plan zéro délinquance pour les Jeux olympiques, la préfecture de police de Paris met en œuvre quotidiennement des patrouilles en uniforme et en civil pour tenter de dissuader les malfaiteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici