Paris : droguée et violée, elle se réveille au bois de Vincennes

0
38
Le tarif du stationnement va baisser au 1er mars 2023 dans les bois de Boulogne et Vincennes. Ici la route de la pyramide qui traverse le bois de Vincennes. LP/Estelle Dautry

Une jeune femme a déposé plainte après ce qui s’apparente à un guet-apens de plusieurs hommes à la sortie d’un concert à Paris.

L’affaire a commencé à la sortie d’un concert de jazz dans le XVIIIe arrondissement parisien mardi soir. Une jeune femme qui assistait à la soirée prend les transports en commun avec des amis vers 0h30 pour rentrer chez elle. Selon ses déclarations aux policiers, arrivée à la station de métro Porte-de-Vincennes vers une heure du matin, elle a quitté ses amis pour prendre le tramway cours de Vincennes.

C’est à la sortie du métro qu’elle aurait été soudain entourée par trois hommes. L’un d’entre eux lui aurait mis un objet dans le dos, qui pouvait laisser penser à la victime qu’elle était menacée avec une arme. Un deuxième agresseur aurait exigé qu’elle éteigne son téléphone portable. Dans le même temps, un troisième individu lui faisait inhaler une substance dans un flacon lui faisant perdre connaissance, selon les informations de RTL que nous sommes en mesure de confirmer.

Toujours selon le récit de la victime, elle se serait réveillée dans le bois de Vincennes (XIIe), torse nu, robe descendue jusqu’aux hanches, sans sous-vêtements. Elle aurait sans doute été victime d’un viol collectif. Après avoir erré un moment, elle appelle son mari qui lui demande de se rapprocher de la station de métro la plus proche et de faire appel à un agent RATP. Elle se rend à la station Bérault sur la ligne 1 du métro et se confie aux agents qui préviennent la police.

Souffrant de douleurs à la poitrine, aux jambes et aux bras, elle a été prise en charge par les sapeurs-pompiers qui l’ont transportée à l’hôpital Bégin à Saint-Mandé (Val-de-Marne). Selon nos informations, les auteurs sont toujours en fuite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici