Pontoise : jusqu’à 5 ans de prison ferme pour les faux policiers voleurs

0
12

Une équipe de malfaiteurs se faisait passer pour des policiers pour mieux dépouiller les personnes âgées. Ils ont fait une quarantaine de victimes dans le Val-d’Oise, mais aussi en Seine-et-Marne et dans le Loiret.

Ils dépouillaient les personnes âgées en se faisant passer pour des policiers. Cette équipe avait ainsi multiplié les vols depuis 2019, sillonnant le Val-d’Oise et l’Île-de-France, mais aussi le Loiret, faisant plus de quarante victimes.

Jugés devant le tribunal correctionnel de Pontoise fin mars, les quatre prévenus ont été condamnés à 5, 4 et 3 ans de prison ferme. Trois d’entre eux ont été incarcérés à l’issue de l’audience. Le tribunal a également décidé de toucher aux porte-monnaie des auteurs en prononçant la confiscation des saisies opérées lors des perquisitions. Deux terrains qui avaient été saisis au titre des avoirs criminels au cours de la procédure ont été également confisqués ainsi que les sommes découvertes sur les comptes bancaires des mis en cause. Pour finir, ils se sont vus infliger des amendes à hauteur de 30 000 et 20 000 euros par le tribunal.


À lire aussiVal-d’Oise : ils volaient les cartes bancaires de personnes âgées au distributeur


L’enquête de la sûreté départementale du Val-d’Oise avait débuté courant 2019 à la suite de trois faits similaires, des vols commis par des faux policiers au préjudice de personnes âgées. Les malfaiteurs agissent par groupe de trois, roulent en Citroën C5 ou Audi A3. Au cours des mois suivants, d’autres faits se produisent sur le même mode opératoire, les policiers parvenant à remonter la piste de quatre suspects à force de surveillances techniques et physiques, avec le concours en soutien de la BRI Versailles.

Interpellés avec 320 000 euros en liquide

Le 28 novembre 2019, les policiers se mobilisent en nombre pour suivre à distance l’équipe qui partait dans un nouveau périple. Les malfaiteurs parcourent ce jour-là la Seine-et-Marne et le Loiret sans savoir qu’ils ont les policiers à leurs basques. Après avoir constaté la commission de deux nouveaux faits et deux tentatives supplémentaires, les policiers lancent les interpellations. Les quatre hommes ont tout tenté pour leur échapper, percutant un véhicule de la BRI, partant ensuite à pied… Les enquêteurs ont pu appréhender les malfaiteurs qui détenaient sur eux plusieurs accessoires de police, un lot de bijoux et environ 320 000 euros provenant d’un vol commis juste avant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici