Règlement de comptes à Clichy-la-Garenne : un jeune de 19 ans touché d’une balle dans le cou

0
13

Ce jeune homme a été blessé par balle durant la nuit de jeudi à vendredi au pied d’un immeuble. Il est connu des services de police. La PJ a été chargée de mener les investigations.

Il est 23h45 rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), quand un jeune homme de 19 ans se trouve en bas de son immeuble en compagnie de ses amis. Il est assis sur un banc et mange un sandwich. Soudain une détonation retentit. Le groupe pris de panique se disperse dans toutes les directions. La victime est ensuite retrouvée allongée par terre par ces copains qui préviennent aussitôt les secours.

Les urgentistes notent qu’il a été touché d’une balle qui est entrée à la base du cou. Et incroyable coup du sort, la balle est restée piégée dans cette partie de son corps. En arrêt cardiorespiratoire, le blessé est conduit à l’hôpital européen Georges-Pompidou (XVe) avec un pronostic vital engagé. Au cours de l’intervention les policiers seront contraints de tirer des grenades incapacitantes pour séparer deux groupes qui se battaient non loin de là.

Deux hommes masqués et vêtus de noir

Les enquêteurs du service de police judiciaire des Hauts-de-Seine sont chargés de mener les investigations. Sur les lieux les techniciens de la police découvrent une douille de calibre 9 mm. Les premiers témoins racontent que deux hommes, vêtus de noir et portant des masques chirurgicaux, ont ouvert le feu.

Ils seraient venus de la place du Docteur-Bonamy où ils sont montés dans une voiture, où se trouvaient trois autres personnes. Ils auraient ensuite pris la fuite, roulant à tombeau ouvert, en direction de la rue Martre. Pour l’heure, aucune piste n’est privilégiée par les forces de l’ordre. Bagarre pour un point de deal ou conflit entre bandes ? La question n’est pas tranchée. La victime est déjà connue des services de police. Selon nos informations, il était toujours entre la vie et la mort ce samedi matin.

Une histoire identique il y a deux ans

Il y a deux ans, en octobre 2021, un jeune homme de 25 ans avait été gravement blessé dans des circonstances similaires dans ce même secteur de la commune. Ce soir-là, il était 19h50 dans la rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, une dizaine de détonations avaient retenti.

Les policiers et les pompiers étaient venus au secours d’un homme blessé qui gisait sur l’asphalte. Il était atteint de plusieurs projectiles notamment au poumon et au niveau de l’artère fémorale. Il avait survécu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici