« The Voice », sur TF1 : « T’es arrivé comme un ogre dans un magasin de porcelaine »

0
208

L’émotion de Vianney sur « les Vacances au bord de la mer », un géant venu du death metal, une épatante reprise de « Bande organisée »… Résumé de la quatrième soirée d’auditions à l’aveugle de la 13e saison du télécrochet de TF1, samedi.

Il n’a pas fallu attendre longtemps avant que les coachs tombent d’accord. Une quinzaine de minutes après un débat sur la couleur du costume de Mika — clairement jaune poussin, alors que BigFlo et Oli, soutenus par une grande partie du public, assurent qu’il est vert —, le Belge Mewhy, 27 ans, décroche quatre buzz grâce à sa reprise des « Vacances au bord de la mer », de Michel Jonasz, lors de la quatrième soirée d’auditions à l’aveugle de « The Voice », ce samedi, sur TF1.Le timbre de voix du chanteur qui, pour l’instant, « travaille dans la panade » (traduire : dans les bouillies pour enfants) a fait frissonner la salle. BigFlo et Oli sont les premiers à buzzer, aussitôt imités par leurs camarades de jeu. « Là, c’est la guerre, lâchent les rappeurs toulousains. Là, c’est pépite. » Stratégique, Mika bloque Vianney et repart avec le talent. « Laisse-moi quand même te parler, intervient l’infortuné. Tu as fait remonter en moi des trucs de l’enfance. Cette chanson, c’est mes parents. Les vacances au bord de la mer, c’était la joie simple de l’année pour laquelle ils se sont saignés toute leur vie. Tu ne pourras pas être dans mon équipe, mais merci pour ça. »Avant lui, Zazie a été bluffée par la voix « assez dingue » d’Ambre Ever, 16 ans, venue interpréter « la Grenade », de Clara Luciani. « La faucheuse », comme la surnomment les autres coachs, repart également avec Deborah, 29 ans, chanteuse de gospel à la « puissance de dingue ».

Et Anna, 22 ans, l’une des révélations de la soirée, que tout le monde voulait dans son équipe. « Appuie, mon frère », ordonne pourtant Oli dès le début de « Donne-moi ton cœur », de Louane. Tous veulent savoir d’où vient ce grain de voix si particulier — « de la soie, du velours », s’émerveille Vianney. « J’ai eu le Covid il y a un an, explique la jeune femme. Ça m’a donné une infection aux cordes vocales. » Passé médical mis à part, Zazie loue « l’élégance et le style » de l’interprète, dont elle estime qu’elle est « de la classe de Maurane ».

« Tu m’as tabassé ! »

Mika, lui, coachera Carla, 19 ans, qui a formidablement montré « le feu qui brûle en (elle) » sur « Je te promets », de Johnny Hallyday. Vianney accompagnera Gwendal White, géant de 29 ans venu du death metal, interprète de « I put a spell on you », de Screamin’Jay Hawkins, qui a d’abord déboussolé Mika — « c’est Shrek… et sa femme ! ». « T’es arrivé comme un ogre dans un magasin de porcelaine, s’amuse BigFlo, les yeux encore écarquillés par ce qu’il vient de voir. Tu m’as tabassé ! » Reste à « canaliser tout ça », sourit Vianney, qui souligne le talent de son poulain.

Parmi les surprises de cette soirée, l’improbable reprise de « Bande organisée » par Vernis Rouge. Cheveux bouclés et long trait de khôl sur les yeux, la jeune femme aurait presque fait tomber BigFlo de sa chaise. « Soit on découvre une artiste de malade et on s’en prend plein la gueule, soit c’est un pétard mouillé », analyse-t-il, pragmatique. Les frères toulousains ont aussi fait une place dans leur équipe à Doui, autodidacte sicilien, qui les convainc en reprenant « Goodbye my lover », de James Blunt, une chanson que BigFlo trouve pourtant « un peu niaise » mais rendue « complètement unique » malgré des fautes de tempo.

Camille Lellouche a, de son côté, offert une deuxième chance à Juliet, 22 ans, venue défendre « Balance », de Mentissa. D’autres sont restés sur la touche. Comme Maxence, 18 ans, qui, de son propre aveu, « n’a pas la voix de son physique ». Vianney confirme en découvrant le blondinet en costume, cheveux gominés vers l’arrière, qui vient d’interpréter « Unchained melody », des Righteous Brothers à la manière d’un crooner américain. Ou Henri, 54 ans, bête de scène qui met le public en feu avec « Land of the 1 000 dances », de Wilson Pickett ; Charlotte, 22 ans, qui n’a pas mis assez de sel dans « Take me to church » pour BigFlo et Oli ; et Alt Blaq, technicien du son de 35 ans qui a failli se retrouver dans l’équipe de Mika, trop long à appuyer sur le buzzer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici