Un an après le tournage, « Les Trois Mousquetaires » reviennent, à Meaux, en avant-première

0
46
Le film "Les Trois Mousquetaires", qui a été tourné en partie dans la cathédrale de Meaux, sera projeté en avant-première mercredi 29 mars au théâtre Luxembourg.

Une semaine avant sa sortie nationale, le premier épisode du film « Les Trois Mousquetaires » de Martin Bourboulon, en partie tourné à la cité épiscopale et dans la cathédrale de Meaux, sera projeté lors de deux séances au Théâtre Luxembourg. Un événement dans une ville privée de cinéma depuis trois ans.

Sera-ce l’événement cinématographique de l’année 2023 ? Le premier épisode des « Trois Mousquetaires » de Martin Bourboulon, qui avait réalisé « Eiffel », sortira mercredi 5 avril dans les salles obscures hexagonales. Deux avant-premières seront organisées en présence du metteur en scène au Théâtre Luxembourg de Meaux, une semaine avant, soit le mercredi 29 mars (*).

Les deux épisodes de l’adaptation du roman d’Alexandre Dumas, ont coûté au total plus de 70 millions d’euros. On y retrouve tout ce qui se fait de plus recherché dans le cinéma français en ce moment. Les spectateurs verront à l’écran Vincent Cassel, Romain Duris, Eva Green, Pio Marmaï, Louis Garrel, Lyna Khoudri, Éric Ruf – de la Comédie française – et bien d’autres comédiens talentueux au générique.

Que le premier épisode du film, sous-titré « D’Artagnan », soit projeté en avant-première dans la capitale de la Brie n’est en rien étonnant. Une scène cruciale, celle dite de « l’attentat » a été tournée pendant une semaine, en février 2022, dans la cathédrale Saint-Étienne de Meaux ainsi que dans l’enceinte de la cité épiscopale.

Le film "Les Trois Mousquetaires", qui a été tourné en partie dans la cathédrale de Meaux, sera projeté en avant-première mercredi 29 mars au théâtre Luxembourg.
Le film “Les Trois Mousquetaires”, qui a été tourné en partie dans la cathédrale de Meaux, sera projeté en avant-première mercredi 29 mars au théâtre Luxembourg.

Lorsque l’équipe de tournage du long-métrage était en repérage, elle était tombée en admiration devant le monument, petite sœur de Notre-Dame de Paris. Le chef décorateur Stéphane Taillasson nous avait confié à l’époque : « Nous nous sommes dit : Que c’est majestueux ! J’y ai tout de suite imaginé le roi, le mariage. J’ai aussi beaucoup aimé les larges allées latérales (les collatéraux) où l’on peut circuler. »

L’équipe de tournage s’était installée dans le lieu de culte il y a un petit plus d’un an, au tout début du mois de février 2022. Le matériel déployé était impressionnant. D’immenses nacelles sur lesquelles se trouvaient d’énormes projecteurs, avaient été installées pour éclairer l’intérieur de la cathédrale à travers les vitraux depuis l’extérieur.

Tourné à Moret en avril 2022, le second volet sortira en décembre prochain

Mais cet éclairage artificiel ne provenait que d’un côté. Les vitraux du côté opposé avaient tous été occultés avec d’immenses panneaux de tissus noirs. Le dispositif permettait d’avoir un éclairage constant et contrôlé de l’intérieur en toutes conditions météo et cette période avait été particulièrement maussade. Dans la cathédrale, trois caméras ont assuré les prises de vues. De son côté, le chef décorateur avait choisi d’habiller les lieux avec des tons ambrés et de jouer sur la matité pour qu’il n’y ait « pas de contraste avec la patine des lieux ».

Une identité visuelle unique que l’on découvre sur la bande-annonce, dans laquelle apparaissent une partie des images tournées à Meaux. Tout ceci laisse augurer un film aux images soignées. Les clairs-obscurs sont fréquents quand la lumière n’est pas rasante. Et une telle affiche vaut à elle seule le déplacement vers les salles obscures.


À lire aussiBientôt douze studios de cinéma à Coulommiers : bienvenue à Hollywood-en-Brie !


Quant à Martin Bourboulon, il est le réalisateur du remarqué Eiffel avec, déjà, Romain Duris dans le rôle éponyme. Le second volet des Trois Mousquetaires, sous-titré « Milady », sortira sur grand écran en décembre prochain. Et, une fois encore, des scènes auront été tournées en Seine-et-Marne. Mais cette fois, c’était à Moret-Loing-et-Orvanne, en avril dernier.

Romain Duris est une des principales figures du film "Les Trois Mousquetaires" de Martin Bourboulon, tourné en partie dans la cathédrale de Meaux en février 2022.
Romain Duris est une des principales figures du film “Les Trois Mousquetaires” de Martin Bourboulon, tourné en partie dans la cathédrale de Meaux en février 2022.

A Meaux, cette projection exceptionnelle revêt un caractère exceptionnel pour une autre raison : depuis trois ans, les habitants de l’agglomération sont privés de cinéma en raison de la fermeture du Majestic mi-mars 2020. Après deux ans et demi de confinements et d’enlisement du projet de rénovation dû à un enchaînement de raisons diverses, les murs de l’établissement ont été rachetés mi-novembre 2022 par le groupe UGC, déjà propriétaire du fonds depuis 2016, en vue d’importants travaux qui doivent reprendre. « Le nouveau cinéma ouvrira à la fin de l’année 2023 ou au début de 2024 », annonçait alors le maire de Meaux. Peut-être irons-nous y voir la seconde partie des « Mousquetaires » de Martin Bourboulon.

(*) Deux séances sont programmées, ce mercredi 29 mars au Théâtre Luxembourg à Meaux, l’une à 17 heures et la seconde à 20h30. Réservations sur le site Internet du théâtre : www.theatre-meaux.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici