Yvelines : leurs parents sont ivres au volant, les enfants descendent de la voiture et appellent les gendarmes

0
14
MARLY LE ROI ( 30.03.2016 ) ILLUSTRATION D'UN VEHICULE DE LA GENDARMERIE NATIONALE. PHOTO LE PARISIEN OLIVIER BOITET

Âgés de 11 et 15 ans, ils ont été retrouvés au bord de la route, en pleine nuit. Leur mère et leur beau-père, fortement alcoolisés selon leurs déclarations, auraient eu une conduite dangereuse et sont déjà connus pour des violences intrafamiliales.

Malgré leur jeune âge, ils ont probablement eu le bon réflexe pour sauver leur vie. Quitte à dénoncer leurs parents. Dimanche soir, vers 22h30, le téléphone de la brigade de gendarmerie de Septeuil (Yvelines) se met à sonner. À l’autre bout du fil, deux enfants âgés de 11 et 15 ans expliquent la situation : ils se trouvent au bord de la route, dans la petite commune de Villette, le long de la D983.

Selon leurs déclarations, ils seraient partis un peu plus tôt du domicile familial, à Mantes-la-Ville, et se dirigeaient vers Septeuil. Leur mère et leur beau-père, très alcoolisés, se trouvaient à l’avant de la voiture. Ils auraient eu une conduite dangereuse à tel point que les mineurs ont préféré sortir du véhicule pour se mettre en sécurité. Le couple serait reparti dans la foulée, laissant leurs enfants effrayés sur le bas-côté.

Les parents seront auditionnés ultérieurement

Ces derniers ont été conduits chez leur tante par les gendarmes, qui ont ouvert une enquête pour mise en danger de la vie d’autrui, a-t-on appris ce mardi. Entendus lundi, ils ont expliqué que le couple avait de sérieux problèmes d’alcool. Ils sont par ailleurs déjà connus de la justice pour des faits de violences intrafamiliales.


À lire aussiAlcool au volant : faut-il généraliser l’éthylotest antidémarrage ?


Les parents, laissés libres à ce stade de l’enquête, seront eux aussi prochainement convoqués et auditionnés pour s’expliquer sur les faits dénoncés. À l’issue de quoi ils pourraient être placés en garde à vue. Contacté par les enquêteurs, le père des deux enfants a indiqué pouvoir reprendre leur garde si les circonstances ne leur permettent plus de rester chez leur mère. L’aide sociale à l’enfance (ASE) des Yvelines a également été avertie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici