Zidane 98, casquette des Spurs… : à Paris, on a chiné à « la plus grande brocante sports d’Europe »

0
45
Ground Control (XIIe), ce dimanche. « L’incroyable brocante sports » organisée par les médias SoFoot et TrashTalk réunit 60 exposants et des milliers de pièces de collection.

Avec une soixantaine d’exposants et plus de 30 000 pièces, l’Incroyable Brocante Sports organisée par So Foot et TrashTalk ce dimanche à Ground Control (XIIe) est devenue à Paris le lieu incontournable où dégoter des maillots vintage et pas seulement.

Maillot des Nuggets de Denver sur les épaules, Étienne, venu de Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne), charrie gentiment un supporter des Los Angeles Lakers — les deux équipes s’affrontent actuellement en finale de conférence de NBA — qu’il croise dans les allées de Ground Control à Paris (XIIe), ce dimanche matin. À côté, un jeune homme parcourt les tee-shirts de football accrochés à l’un des portants, à la recherche d’une ancienne tunique de l’Olympique Lyonnais.

Voilà l’ambiance qui règne rue du Charolais, dans cette friche industrielle parisienne transformée le temps d’une journée (de 9 heures à 19 heures) en immense brocante multisports dont l’accès est gratuit. L’événement, organisé par les médias So Foot et TrashTalk pour la deuxième fois, réunit près de 60 exposants pour un total de 30 000 pièces à vendre. Principalement des maillots de football rétro, quelques-uns portés par des joueurs, mais aussi de basket, de cyclisme ainsi que des objets vintage de tennis et de sports américains.

Entre 500 et 1 000 journaux de L’Équipe

Sac dans la main, Mathis n’a pas mis longtemps à trouver son bonheur. « Je viens d’acquérir un exemplaire du journal L’Équipe ». Pour 3 euros seulement, le jeune collectionneur s’est procuré l’édition du 26 juin 1995, avec en Une l’affiche de la finale du mondial de rugby entre l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande titrée « Choc de géants ». « Je dois avoir entre 500 et 1 000 journaux L’Équipe », estime ce passionné de presse.


À lire aussiVente aux enchères : un maillot de la Suisse vendu 25 000 euros, ceux de Mbappé et Zidane à plus de 3000 euros


Laurent, son truc, c’est le basket. « Il y a une pièce que je voulais, c’est cette casquette (des San Antonio Spurs), dit-il, ravi. L’idée est de pouvoir la faire signer par Victor Wembanyama avant qu’il ne parte au Texas (États-Unis). » « On a 60 % des exposants spécialisés en football, 25 % en basket et le reste en multisports », résume Maxime Marchon, responsable développement du groupe So Press et cofondateur de l’Incroyable Brocante Sports.

Sneakers, cartes rares et figurines

Parmi eux, il y a Quentin Forgeot et ses associés, une équipe de brocanteurs venue de Dijon (Côte d’Or) en passe d’ouvrir sa boutique de seconde main, Duke Box, en Bourgogne. « On est des chineurs, lance-t-il. On fait les vide-greniers les week-ends à la recherche de pépites. Aujourd’hui, on propose des maillots de basket, de football, des sneakers aussi. »

Sur le stand de Kévin, un particulier originaire de Seine-et-Marne, le prix des cartes de basket de collection grimpent jusqu’à 5 000 euros pièce. « Nous avons aussi des figurines de catch, d’autres sports aussi entre 5 et 20 euros », poursuit celui qui participe pour la première fois à « la plus grande brocante sport d’Europe ».

« L’événement numéro 1 »

C’est Jean-Marc Leynet qui le dit. L’expert des ventes aux enchères d’objets de sport est lui aussi présent à Ground Control. Accrochés aux portants, « nous avons de l’authentique, 600 ou 700 maillots portés ou préparés notamment », estimés entre 60 et 400 euros. « Vous avez l’odeur, on ne lave pas », dit-il en présentant le maillot de Léo Dubois à l’OL, des traces encore apparentes sur le dos.

Ground Control (Paris XIIe), ce dimanche. Théo, 27 ans, tient le stand du Vestiaire Shop, une boutique en ligne spécialisée PSG et équipe de France.
Ground Control (Paris XIIe), ce dimanche. Théo, 27 ans, tient le stand du Vestiaire Shop, une boutique en ligne spécialisée PSG et équipe de France.

« J’étais en Allemagne il y a quelques jours sur un événement similaire, c’était beaucoup plus petit. Ici, c’est l’événement numéro 1 en Europe, confirme ce spécialiste. Et ça touche aussi bien le collectionneur que la personne un peu nostalgique d’une équipe. »

Sur Internet, « beaucoup de contrefaçons »

« Ce rendez-vous est le seul moyen de rencontrer nos abonnés », se réjouit Théo, 27 ans, créateur de la boutique en ligne Le Vestiaire Shop, spécialisée PSG et équipe de France. « On apporte notre expertise, car sur Internet, il y a beaucoup de contrefaçons. » Dans son rayon, des maillots du club de la capitale des saisons 1993-1994 et 1994-1995 « et la réédition 2008 du maillot de Zidane de 1998 ! »

Ground Control Gare de Lyon, 81, rue du Charolais à Paris XIIe. L’Incroyable Brocante Sports ce dimanche 21 mai jusqu’à 19 heures. Entrée gratuite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici